Défense
Sous-marin : L'USS Michigan reprend du service avec 154 missiles de croisière

Actualité

Sous-marin : L'USS Michigan reprend du service avec 154 missiles de croisière

Défense

Après trois ans de travaux à Puget Sound, le sous-marin nucléaire américain USS Michigan est de nouveau opérationnel. L'ancien sous-marin stratégique a été transformé en plateforme de lancement pour missiles de croisière et base de commandos. Les 24 missiles balistiques Trident ont été remplacés par des cellules permettant de lancer 154 Tomahawk. Outre cette formidable puissance de feu, une zone de stockage pour le matériel des forces spéciales a été aménagée. Le submersible, capable de filer 25 noeuds et disposant d'une autonomie de 70 jours en vivres, pourra embarquer jusqu'à 100 commandos SEAL. Ces unités auront notamment pour mission de traquer les terroristes, partout dans le monde, en profitant de l'autonomie et de la discrétion du bâtiment. L'USS Michigan fait partie des quatre sous-marins nucléaires lanceurs d'engins qui seront modifiés pour répondre à cette nouvelle mission. Après la remise en service de l'USS Ohio, fin 2006, les travaux sur le Florida ont été achevés au printemps. Le Georgia retrouvera quant à lui l'US Navy l'année prochaine.
Pour assurer leur force de frappe nucléaire, les Etats-Unis ont conservé 14 « Ohio » dotés chacun de 24 missiles Trident 2-D-5. Neuf sont basés à Bangor, sur la côte Pacifique, et les autres à King's Bay, sur la côte Atlantique.

US Navy / USCG