Défense
Sous-marin russe dans le golfe de Gascogne : Qu’en est-il ?
ABONNÉS

Actualité

Sous-marin russe dans le golfe de Gascogne : Qu’en est-il ?

Défense

La présence d’un sous-marin russe dans le golfe de Gascogne, révélée la semaine dernière par le Nouvel Observateur, a été abondamment relayée par la presse française. Sans grande précision sur l’affaire puisque, c’est historiquement l’usage, la Marine nationale ne communique jamais sur les détections sous-marines que ses unités sont amenées à réaliser. Cela, pour des questions notamment tactiques.  

La thèse du SNLE exclue d’entrée de jeu

Cela étant, la rédaction de Mer et Marine a fini par en savoir un peu plus sur cet « évènement », apparemment intervenu en janvier. D’abord, comme on pouvait logiquement l’imaginer, le mystérieux bâtiment, qui se trouvait dans les eaux internationales, n’était pas un sous-marin nucléaire lanceur d’engins, type d’unité qui a abondamment servi à illustrer les articles des media français abordant le sujet. Dédié à la dissuasion nucléaire, un SNLE est, par essence, fait pour éviter à tout prix d’être détecté et une présence si près des côtes françaises, alors que ces sous-marins sont basés dans la région de Mourmansk, serai

Marine russe | Toute l'actualité des Forces Navales de la fédération de Russie