Défense
Sous-marins australiens : Naval Group s’engage sur le niveau du contenu local

Actualité

Sous-marins australiens : Naval Group s’engage sur le niveau du contenu local

Défense

Le gouvernement australien et Naval Group ont signé hier un accord portant sur le volume des retombées du programme des futurs sous-marins de la Royal Australian Navy (RAN) sur l’économie nationale. Après avoir évoqué ce chiffre comme objectif à atteindre, l’industriel français s’est cette fois formellement engagé à ce qu’au moins 60% de la valeur du contrat revienne à des entreprises australiennes. Il s’agit désormais d’une obligation contractuelle. Cet accord fait suite à la visite, le mois dernier en Australie, du président de Naval Group. Pierre-Eric Pommellet s’était rendu sur place à un moment très compliqué pour le programme sur le plan politique et médiatique. Il faut dire que ce n’est pas la première fois que le programme des sous-marins de la classe Attack, pour lequel la proposition de Naval Group a été retenue en 2016 à l’issue d’une compétition internationale, fait l’objet de polémiques, alimentées notamment par le fait qu’il s’agit d’un marché à tiroirs comprenant de nombreuses étapes et autant de contrats, qui sont à chaque fois l’occasion non seulement de négociations, mais

Naval Group | Actualité industrie navale de défense Marine australienne | Actualité de la Royal Australian Navy