Défense
Sous-marins Barracuda : « Le cadencement doit être respecté »

Actualité

Sous-marins Barracuda : « Le cadencement doit être respecté »

Défense

Hier, nous évoquions un possible glissement de deux ans, concernant la livraison du premier sous-marin nucléaire d’attaque du type Barracuda. Cette information, issue d'indiscrétions ébruitées en marge des travaux de la Variation annuelle du référentiel (VAR), avait été révélée mercredi, par la lettre d'information stratégique TTU. Depuis, les syndicats se sont inquiétés des conséquences sociales qu’aurait une telle décision, si elle était prise par le gouvernement. A ce propos, on souligne à DCN qu’il n’y a « aucune raison de penser que la commande des SNA n’interviendra pas en 2006 », tout en précisant, au sujet d’une allonge éventuelle du délai de livraison, que « le cadencement (de la construction, ndlr), doit être respecté ». Procédure classique, la V.A.R. vise à corriger les écarts entre les autorisations d’engagement et les crédits de paiements, classant les différents programmes par ordre de priorité. Ces travaux, débutés en décembre, s’achèveront par la remise d’un rapport au ministre de la Défense, prévu le 15 avril. Si réajustement il doit y avoir, la décision reviendra à Michèle Alliot-Marie.

Mi-avril, DCN doit présenter à la Délégation Générale pour l’Armement, son offre concernant les submersibles. Cette offre, qui doit déboucher cette année sur une notification du contrat, comprendra un prix et un planning précis, qu’il n’est pas question, pour l’industriel, de modifier. Un glissement impliquerait, en effet, une quasi-inévitable dérive des coûts. A l’instar des frégates multi-missions, d’intenses discussions auraient eu lieu et pourraient se poursuivre, autour du prix des navires. En janvier, Jean-Marie Poimboeuf avait avancé le chiffre de 6 milliards d’euros pour 6 bâtiments. A la DGA, on estimait alors que ce coût était trop élevé. Pour DCN, il est en tous cas primordial de décrocher ce marché, avant la fin de l’année. Car, il s’agit d’éviter des creux de charge dans ses établissements de Cherbourg et de Nantes-Indret. Par ailleurs, l’industriel est conscient que les échéances électorales obéreraient toute décision de l'Etat en 2007.
______________________________________

Voir notre la fiche technique des SNA du type Barracuda

Naval Group (ex-DCNS)