Défense
Sous-marins : le nouvel AIP de Naval Group tient ses promesses

Focus

Sous-marins : le nouvel AIP de Naval Group tient ses promesses

Défense

Le développement par Naval Group d’un système de propulsion anaérobie (Air Independent Propulsion - AIP) pour sous-marins basé sur une nouvelle génération de piles à combustible a franchi cette année une étape cruciale. Le système à terre de l’industriel français, installé sur son site d’Indret, près de Nantes, a en effet fonctionné pendant 18 jours dans des conditions représentatives d’une patrouille réelle. « Il s’agissait de bien vérifier le fonctionnement du système avec un profil d’utilisation opérationnelle, ainsi que l’autonomie en plongée. Pendant 18 jours, le système, connecté à des batteries pour être représentatif d’une utilisation réelle sur un sous-marin, a produit de l’électricité à partir de gazole, en fonctionnant à haute pression, ce qui signifie qu’il n’y a pas de limitation d’immersion pour son utilisation », explique Anthony Covarrubias, ancien commandant de l’un des Scorpène chiliens qui travaille aujourd’hui à la direction Marketing de Naval Group.

Transits, vitesses très lentes, accélérations, remontées rapides à la surface, arrêts de l’AI

Naval Group | Actualité industrie navale de défense