Défense
Sous-marins norvégiens : DCNS diffuse une image du Marlin

Actualité

Sous-marins norvégiens : DCNS diffuse une image du Marlin

Défense

DCNS, qui s’est félicité la semaine dernière de faire partie des deux finalistes désignés par le ministère norvégien de la Défense pour son futur programme de sous-marins, a diffusé dans son communiqué une image que l’on n’avait plus vue depuis des années. Une image issue de la série utilisée en 2006 pour présenter le Marlin, une variante du Scorpène que DCNS avait dévoilée à l’époque où le groupe naval français espérait vendre des sous-marins neufs au Pakistan. Or, l’année précédente, l’Inde avait commandé six Scorpene et, les relations entre New Delhi et Islamabad étant ce qu’elles sont, il fallait trouver un subterfuge pour rester dans la course avec la marine pakistanaise. D’où la mise en avant du Marlin, qui était en fait, à quelques détails près comme les barres de plongée en « X », un Scorpene qui ne disait pas son nom.

 

Le Marlin, vue de 2006 (© DCNS)

Le Marlin, vue de 2006 (© DCNS)

La vue diffusée le 8 avril, qui date également de 2006 (© DCNS)

La vue diffusée le 8 avril, qui date également de 2006 (© DCNS)

 

Dix ans plus tard, DCNS n’a pas décidé de ressortir ce concept pour la marine norvégienne. L’industriel tricolore lui propose bel et bien un nouveau sous-marin, mais il ne s’agit pas du Marlin, si ce n’est la disposition des gouvernes, en « X », qui explique peut-être la diffusion de cette image la semaine dernière. Pour le reste, le bâtiment appelé à succéder à la première génération du Scorpene est une évolution du modèle initial, avec l’intégration de nouvelles technologies et un design remanié. Cette plateforme est en particulier conçue pour pouvoir mettre en œuvre, si les clients le souhaitent, le nouveau système de propulsion anaérobie basé sur un système innovant de piles à combustible développé ces dernières années par les ingénieurs français.  

Même si des maquettes ont été vues dans certains salons, pour l’heure, DCNS ne souhaite pas communiquer en détail sur cette nouvelle génération de Scorpene. Le groupe naval semble vouloir attendre le salon Euronaval, au mois d’octobre, pour faire la lumière sur ce produit. 

Naval Group | Actualité industrie navale de défense