Défense
Sous-marins norvégiens : Oslo choisit l'Allemagne

Actualité

Sous-marins norvégiens : Oslo choisit l'Allemagne

Défense

Mise à jour à 10H30. La Norvège a annoncé ce matin sa volonté de nouer un partenariat stratégique avec l'Allemagne dans le cadre du projet de renouvellement de sa flotte sous-marine. Nous y reviendrons plus en détail dans une prochaine édition. 

 

Le Scorpene 2000 du Français DCNS ou le type 212 de l’Allemand TKMS ? La Norvège devrait choisir très rapidement, peut-être dans les prochains jours, le lauréat de la compétition internationale lancée dans le cadre du programme de remplacement de ses six sous-marins du type Ula, mis en service entre 1988 et 1991.

L’an dernier, la Norvège avait, parmi les propositions reçues, annoncé les deux finalistes, qui se livrent une très rude bataille pour emporter ce programme majeur. Jusqu’au bout, Allemands et Français mettent toutes leurs forces dans la bataille. Côté tricolore, on notera la rencontre qui s'est tenue mardi à Matignon entre la première ministre norvégienne, Erna Solberg et son homologue français. Bernard Cazeneuve qui connait particulièrement bien le domaine des sous-marins puisque le chef du gouvernement est ancien député-maire de Cherbourg, où se trouve le site de DCNS spécialisé dans la construction de ce type de bâtiments.  

Une fois le lauréat désigné, des négociations exclusives débuteront entre l’industriel et le gouvernement norvégien en vue de la signature du contrat. La livraison de la tête de série devrait intervenir 7 ans plus tard.