Divers
Sous-marins : Un Scorpène livré, six vendus

Actualité

Sous-marins : Un Scorpène livré, six vendus

Divers

Le gouvernement indien, par l’intermédiaire du Comité gouvernemental pour la Sécurité, aurait approuvé mardi matin l’achat de 6 sous-marins franco-espagnols Scorpène. C’est ce que révèle TTU (*) dans son édition de cette semaine. Selon la lettre d’information stratégique, Armaris, filiale export de DCN et Thales, serait donc en passe de finaliser ce contrat alors que les négociations se poursuivent autour du montage industriel de ce programme de 2 milliards d’euros. Ce projet porte sur le transfert de technologie et la livraison de matériels pour la réalisation en Inde de 6 Scorpène. Pour équiper ces submersibles qui peuvent transporter 18 torpilles et missiles, l’Inde doit également passer commande de 36 Exocet SM-39 à vocation antinavire. Du côté de DCN et d'Armaris, on ne fait aucun commentaire. La nouvelle ne devrait être officialisée qu'en début de semaine prochaine avec la visite officielle du Premier ministre indien qui sera lundi à Paris.

Livraison du premier Scorpène au Chili

Le O’Higgins changera de propriétaire ce matin. Au cours d’une cérémonie organisée à Cherbourg, DCN remettra le navire à la marine chilienne. Le ministre de la Défense chilien Jaime Ravinet et le commandant en chef de la Marine, l´amiral Rodolfo Codina, participeront à cette « remise des clefs ». Du côté français, on notera la présence du chef d’état major de la marine, l’amiral Oudot de Dainville. En revanche, les services de Michèle Alliot-Marie on fait savoir que la ministre ne serait pas là.
Premier d’une série de deux bâtiments, le O’Higgins a été commandé en 1997 à DCN et Navantia. La France a réalisé la partie avant et l’Espagne le tronçon arrière. L’ensemble a été assemblé à DCN Cherbourg. D’un déplacement de 1700 tonnes en plongée, le Scorpene mesure 66,40 mètres de long et 6,20 mètres de diamètre. Grâce à sa coque construite en acier à haute limite élastique, ce submersible peut plonger à plus de 300 mètres. La partie armement comprend quatre tubes de 533 avec une capacité d’emport de 18 torpilles et missiles antinavires.
Le second de la série, le Carrera, est en cours de construction aux chantiers Navantia de Carthagène. Sa livraison est prévue fin 2005. A noter que ces navires ne sont pas équipés du système de propulsion en circuit fermé Mesma (qui permet aux sous-marins diesel-électriques de rester en plonger une quinzaine de jours) mais qu'ils pourront en être équipé ultérieurement.

(*) Voir le site de TTU

Scorpène Marine indienne Marine Chilienne