Divers
Sri Lanka : à bord du VLCC New Diamond, le feu est éteint

Actualité

Sri Lanka : à bord du VLCC New Diamond, le feu est éteint

Divers

Le feu avait repris à bord du pétrolier New Diamond, un VLCC de 333 mètres. Mais la marine sri-lankaise épaulée par des navires de la marine et des garde-côtes indiens sont parvenus à le maîtriser au petit matin, mercredi. Il n’y avait plus de flammes et de fumée et il était remorqué vers des eaux sûres alors que la mer restait agitée par des vents forts.

Néanmoins, des tâches d’hydrocarbures étaient visibles, mardi soir, jusqu’à un kilomètre du navire. Cela pourrait être dû à la grande quantité d’eau déversée pour éteindre le feu qui aurait inondé la salle des machines, mais il ne s’agit pas du brut stocké à bord qui fuirait, assure la marine sri-lankaise.

Une équipe de lutte contre les incendies devait se rendre à bord dans la journée de mercredi. Elle devait examiner le navire et afin de décider de la meilleure marche à suivre quand la situation serait totalement sous contrôle.

Le 3 septembre, alors qu’il se trouvait à environ 38 milles dans l’est du Sri Lanka, une explosion est survenue à bord du VLCC New Diamond, en salle des machines, tuant l’un des 23 membres d’équipage. L’explosion a déclenché un incendie à bord du navire chargé en brut pour l’Inde. Les 22 autres membres d’équipage ont dû quitter le navire, tandis que l’on redoutait une possible marée noire.

© Un article de la rédaction de Ports et Corridors. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.