Croisières et Voyages
Star Cruises met trois de ses paquebots en vente

Actualité

Star Cruises met trois de ses paquebots en vente

Croisières et Voyages

La compagnie malaisienne, filiale du groupe Genting et propriétaire, pour moitié, de NCL, a mis en vente trois de ses paquebots. Construit en 1988 en Finlande, le Superstar Libra est une unité de 216 mètres et 42.276 tonneaux, capable de transporter 1798 passagers. Le prix de vente est d'environ 150 millions de dollars. Star Cruises souhaite, également, se séparer du Megastar Taurus, une petite unité de 82 mètres et 72 passagers construite en Allemagne en 1991. Le Magastar Taurus est proposé à un peu plus de 15 millions de dollars. Enfin, l'armement cherche toujours un acquéreur pour le Norwegian Dream, après la défection du grec Louis Cruises qui n'a finalement pas voulu le reprendre. Exploité jusqu'ici chez Norwegian Cruise Line (NCL), ce navire pourrait vite constituer un boulet financier s'il ne trouve pas de nouveau propriétaire. Livré en 1992 par les Chantiers de l'Atlantique, à Saint-Nazaire, ce paquebot de 229 mètres et 50.764 tonneaux de jauge dispose de 874 cabines, soit une capacité de 2100 passagers. Star Cruises souhaiterait le céder pour 215 millions de dollars.

  Le Norwegian Dream  (© : MER ET MARINE - YVES MADEC)
Le Norwegian Dream (© : MER ET MARINE - YVES MADEC)

Le Superstar Gemini, vendu il y a plusieurs mois, doit quant à lui quitter la compagnie fin décembre. Il ne restera alors plus à Star Cruises que 5 paquebots, dont l'ex-Pride of Aloha, retiré de NCL America au printemps ; et le Superstar Aquarius (ex-Norwegian Wind), sistership du Dream.
Plusieurs observateurs s'interrogent sur l'avenir de la compagnie et un éventuel désengagement du groupe Genting de la croisière. Il faut dire que Star Cruises a perdu énormément d'argent ces dernières années. En 2007, ses pertes se sont élevées à plus de 200 millions de dollars, déficit qui faisait suite à celui de l'exercice précédent (-156.2 millions de dollars). Sa filiale NCL (surtout la flotte NCL America), vendue pour moitié à Apollo Management à l'été 2007, était en grande partie responsable de ces mauvais résultats. En 2007, Norwegian Cruise Line a vu ses pertes atteindre 227 millions de dollars, contre 130 millions en 2006.
Chez NCL, les bruits de coursives parlent en ce moment d'un possible rachat par Apollo des parts encore détenues par Star Cruises.