Offshore
Statoil : Le gouvernement norvégien met fin à 16 jours de grève

Actualité

Statoil : Le gouvernement norvégien met fin à 16 jours de grève

Offshore

Toute la production de pétrole sur le plateau continental norvégien a bien failli être stoppée nette. Après 16 jours d'une grève lancée le 24 juin par des salariés de la compagnie nationale Statoil, l'association norvégienne de l'industrie pétrolière (OLF) avait lancé un ultimatum : si aucune solution n'était trouvée lundi soir, l'ensemble des plateformes offshores exploitées dans le pays seraient mises à l'arrêt à partir de minuit. Une menace qui a fait frémir le secteur du pétrole mais aussi les gouvernements européens et les bourses puisque la Norvège est le premier fournisseur de brut du continent et huitième exportateur à l'échelle mondiale, avec une production quotidienne équivalente à 2 millions de barils de pétrole, auxquels il faut ajouter 1.8 million pour le gaz. Il y avait donc des