Offshore
Statoil stoppe ses explorations en Alaska

Actualité

Statoil stoppe ses explorations en Alaska

Offshore

Après la décision de Shell, il y a quelques semaines, de suspendre ses activités en Alaska, c’est au tour du norvégien Statoil de quitter les eaux arctiques de la mer des Tchouktches et de fermer son bureau à Anchorage. « Les concessions en Alaska ne sont plus considérées comme rentables », précise Statoil qui, à l’image du reste du secteur pétrolier, est en pleine rationalisation de ses activités.

Le groupe norvégien est détenteur de 16 concessions en propre et de 50 autres en coopération avec ConocoPhilipps. Elles avaient toutes été attribuées en 2008 et expirent en 2020.

Arctique et Antarctique