Marine Marchande
STEF va présenter son offre de reprise de la SNCM

Actualité

STEF va présenter son offre de reprise de la SNCM

Marine Marchande

Le groupe logistique STEF, propriétaire de la Compagnie Méridionale de Navigation, va présenter son offre de reprise de la SNCM le 2 septembre. Soit quelques semaines avant l’audience du tribunal de commerce de Marseille, qui doit statuer sur l’avenir de l’armement, toujours en procédure de redressement judiciaire.

STEF avait annoncé le lancement de son projet de reprise le 9 juin dernier. Une « sortie du bois » tardive, que le groupe a motivé par son impossibilité d’assurer seul le contrat de délégation de service public de desserte de la Corse en cas de défaillance de la SNCM. Plutôt que de recourir à un système de subdélégation, STEF a préféré travailler sur un projet d’armement, dont il serait le pilote.

Francis Lemor, président du groupe, a nommé Eric Giuly, qui fut notamment patron de la SNCM dans les années 90, comme responsable de l’élaboration du projet de reprise. Ce dernier devrait donc être dévoilé cette semaine et est déjà annoncé comme regroupant « des acteurs français et européens reconnus dans le monde du transport routier et maritime » disposant « de capacités professionnelles et financières pour sécuriser et développer les activités tant avec la Corse qu’avec le Maghreb ».

Pour mémoire, le projet de STEF est un des derniers arrivés dans la très longue procédure judiciaire de la SNCM. Les trois projets « historiques » menés par Daniel Berrebi, Christian Garin et Patrick Rocca ont été retoqués à deux reprises par le tribunal de commerce. Le collectif Corsica maritima, qui regroupe 70 entreprises (chargeurs et transporteurs) corses devrait également présenter une offre.

Corsica Linea (ex-SNCM) La Méridionale (Compagnie Méridionale de Navigation)