Construction Navale
STFMO commande un sablier aux chantiers STX de Lorient

Actualité

STFMO commande un sablier aux chantiers STX de Lorient

Construction Navale

Filiale des Sablières de l'Atlantique, la Société de Transports Fluvio-Maritimes de l'Ouest (STFMO) a commandé aux chantiers STX France de Lorient un navire sablier à élinde trainante. Long de 84.1 mètres pour une largeur de 15.6 mètres et un creux de 7 mètres, ce bateau aura une capacité de 2000 m3 et pourra draguer jusqu'à une profondeur de 45 mètres. Disposant de deux moteurs diesels d'une puissance unitaire de 1935 KW (2630 cv), il pourra atteindre la vitesse de 13 noeuds. La construction démarrera début 2011 pour une livraison mi-2012. Récupérant le sable dans les gisements exploités au large des côtes, le nouveau navire de STFMO sera chargé d'approvisionner en matériaux les ports de la façade atlantique. « La conception technique de ce navire doit nous permettre d'intégrer les recommandations du Grenelle de la mer : travailler plus loin en mer dans des eaux plus profondes, économiser du carburant, réduire les nuisances environnementales et utiliser le mode de transport alternatif que représentent les voies fluviomaritimes », explique Marc-Henri Chauveau, directeur des Sablières de l'Atlantique. Le navire sera exploité toute l'année et fournira notamment les terminaux sabliers de Montoir-de-Bretagne et Nantes-Cheviré. Les granulats extraits sont, notamment, utilisés dans le secteur du BTP.

Vue du nouveau sablier de STFMO (© STX FRANCE)
Vue du nouveau sablier de STFMO (© STX FRANCE)

100.000 heures de travail pour Lorient

Cette commande est de première importance pour STX Lorient, qui n'avait pas signé de contrat depuis 2008. Actuellement, le site de ne compte dans son hall de construction qu'un patrouilleur du type OPV 70 vendu au Maroc par Raidco Marine et dont la mise à flot est prévue à la fin de l'été. A Lanester, où est installé le chantier, la sous-charge est importante et la commande du nouveau sablier de STFMO est par conséquent une excellente nouvelle. Elle permet également à l'entreprise de percer sur le marché des sabliers. « L'équipe projets de notre chantier a su se mobiliser pour relever le défi que représente ce type de navire très spécialisé, en s'entourant de leaders reconnus dans le domaine du dragage, pour proposer à notre client STFMO la meilleure solution technique et économique. Malgré l'entrée tardive du chantier STX dans la compétition, nous avons finalement obtenu une décision en notre faveur grâce à une étroite collaboration établie avec STFMO et nos partenaires », assure Jean Roche, Directeur général de STX France Lorient SAS.
Le chantier a porté un effort particulier sur l'optimisation hydrodynamique du navire afin de réduire la consommation en carburant, ce qui est un des éléments essentiels du modèle économique de STFMO pour un navire qui sera exploité toute l'année, à des profondeurs d'extraction de l'ordre de 40 mètres.
Ce contrat va apporter une charge de plus de 100.000 heures de travail au personnel STX et à ses sous-traitants. Le lancement des études va débuter prochainement, les premières commandes d'équipements étant prévues à l'automne.

Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)