Marine Marchande
Stratégie de coopération des armements de lignes régulières

Analyse

Stratégie de coopération des armements de lignes régulières

Article gratuit
Marine Marchande

Les armateurs opèrent dans un contexte complexe et aux multiples déterminants : une concurrence internationale toujours plus rude, une crise économique qui dure, une surcapacité récurrente, un coût du transport difficile à anticiper, une règlementation évolutive. Bien que cyclique, ce contexte a depuis longtemps contraint les armateurs à s’adapter pour résister. La consolidation de l’offre de transport est une des voies possibles et ses objectifs sont pluriels : fiabilisation des services, rationalisation de l’offre, positionnement sur de nouveaux marchés. Dans tous les cas de figure de la consolidation (conférences, consortia ou alliances), les intérêts en cause sont, toujours et malgré tout, appelés à diverger : des armateurs qui cherchent à développer leurs positions, à accroître leurs parts de marché et à rentabiliser leurs coûts d’exploitation d’une part et des chargeurs qui d’autre part, réclament une concurrence efficace et une qualité de service renforcée et à meilleur prix. Comment le droit et la pratique s’adaptent-ils et évoluent-ils dans un contexte aussi mouvant et contradictoire?

L’Institut Supérieur d’Economie Maritime cherche ce mois-ci à répondre à ces questions

- LIRE LA NOTE DE SYNTHESE DE L'ISEMAR

___________________________________________

L'Institut Supérieur d'Economie Maritime a été créé en 1997. Pole unique en France, l'ISEMAR est, à la fois, un centre de recherche, un formidable outil de collecte et de diffusion de l'information, ainsi qu'une structure de conseil, à destination des collectivités locales et des acteurs privés du monde maritime et portuaire. Soutenu par la ville de Saint-Nazaire, Nantes Métropole, la Chambre de Commerce et d'Industrie de Nantes Saint-Nazaire et l'Union maritime locale, L'ISEMAR, s'il reste ancré dans l'estuaire de la Loire, s'adresse à l'ensemble de la communauté maritime nationale et européenne.

Les analyses de l'ISEMAR