Construction Navale
STX autorisé à mettre en vente les chantiers de Saint-Nazaire

Fil info

STX autorisé à mettre en vente les chantiers de Saint-Nazaire

Construction Navale

La justice sud-coréenne a semble-t-il autorisé la direction de STX Offshore & Shipbuilding à relancer le processus de vente des chantiers de Saint-Nazaire, dont le groupe asiatique est l’actionnaire principal (66.66%) aux côtés de l’Etat français (33.34%). Une éventuelle cession permettrait d’apporter du cash à STX, confronté à de très graves difficultés financières. Le groupe, placé en redressement, a pour mémoire jusqu’au 9 septembre pour présenter à la justice coréenne un plan de sauvetage crédible. Ce dernier passera inévitablement par une restructuration de l’industriel, acculé par les dettes, et si possible la cession d’actifs.

Le président de la région des Pays de la Loire s’est entretenu ce 19 août, à ce sujet, avec Emmanuel Macron, à l’occasion de la venue du ministre de l’Economie en Vendée. « Compte‐tenu des échéances rapprochées, la justice coréenne ayant autorisé la vente de STX France, nous sommes convenus de rester en contact. La Région est entièrement mobilisée car de l’avenir des chantiers de Saint-Nazaire dépendent de nombreux emplois, la compétitivité de toute une filière mais aussi d’un territoire. STX est un fleuron de notre économie régionale. Nous mettons tout en oeuvre, en lien étroit avec l’Etat, pour qu’une véritable solution industrielle soit trouvée, garantissant le développement de STX au coeur de notre région », affirme Bruno Retailleau.

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire