Construction Navale
STX France : Accord conclu sur le chômage partiel

Actualité

STX France : Accord conclu sur le chômage partiel

Construction Navale

Soulagement, hier, pour de nombreux salariés des chantiers de Saint-Nazaire, toujours confrontés à une baisse importante de l'activité. La CFDT a, finalement, accepté de signer l'accord sur le chômage partiel. Fin octobre, le syndicat avait, en effet, refusé à la surprise générale de parapher le texte, faisant état de menaces sur ses représentants et d'une mauvaise information auprès des salariés. La CGT étant contre, l'accord ne pouvait être appliqué avec les seules signatures la CFE-CGC, la CFTC et FO, en raison de la loi de 2008 sur la représentativité syndicale (situation que ces trois syndicats ont d'ailleurs dénoncé). Mais, la CFDT souhaitant trouver une issue à la crise provoquée par sa décision, la direction a convoqué un nouveau Comité d'Entreprise afin que l'accord soit de nouveau présenté aux élus. La CFE-CGC, la CFTC et FO ont réclamé et obtenu que la protection contre les licenciements économiques soit maintenue sur une durée de 8 mois, soit jusqu'au 30 juin 2010.
Les quatre syndicats ont donc signé (ou resigné) la convention sur le chômage partiel, qui courre jusqu'au mois de février.
Pendant cette période, les personnels touchés par le chômage partiel toucheront, au minimum, 90% de leur salaire net durant les périodes chômées. En parallèle, sera mis en oeuvre ACCEL+, un très important plan de formation doté de 326.000 heures. Au cours de la période de sous-charge aux chantiers, il doit permettre de former les équipes sur des produits permettant la diversification de l'activité, comme par exemple l'offshore. Les syndicats ont obtenu que les salariés touchent 100% de leur salaire pendant les jours de formation. Pour les jours chômés, les pertes de revenus pourront être comblées par chaque salariés en utilisant, par exemple, son compte épargne temps ou des jours de congés.
« En attendant la reprise des commandes, on gagne 8 mois. Dans le contexte actuel, le temps est précieux et nous évitons durant cette période un éventuel plan social », se félicite un responsable de Force Ouvrière.

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire