Construction Navale

Fil info

STX France : Communiqué de la CFE-CGC sur le plan de reprise

Construction Navale

Le 06 Avril, le secrétaire d’Etat à l’Industrie a présenté aux représentants du personnel le contenu d’un projet d’accord avec Fincantieri sur la reprise des Chantiers de Saint Nazaire.

La CFE-CGC, l’a toujours dit, l’identité de l’actionnaire est moins importante que sa stratégie, les conséquences sociales, et les moyens pour les représentants du personnel de les contrôler.

Pour la CFE-CGC, le projet tel qu’il nous a été présenté apporte des garanties qu’il faudra confirmer dès que nous aurons accès à l’accord.

- Fincantieri ne serait pas majoritaire en actions, ni en voix

- L’Etat conservera des droits de vétos sur les exigences que nous avions posées : Maintien des commandes, de l’activité, de la diversification, de l’emploi et du plan d’embauche, maintien de l’investissement, des compétences, des services et du management à St Nazaire, protection de la propriété industrielle.

- L’Etat conservera pendant 20 ans un droit de préemption.

- Les salariés auront un vote qui sera potentiellement décisif.

Pour la CFE-CGC, c’est le fruit d’une pression intersyndicale centrée sur les engagements, et le besoin de transparence, plus que sur l’identité de l’actionnaire qu’il soit public ou privé.

Sur ce point, nous redemandons que les élus ou à minima, l’expert du CE aient accès au pacte d’actionnaires, meilleur moyen de continuer de faire pression sur ceux-ci pour qu’ils tiennent leurs engagements.

La CFE-CGC restera active et vigilante pour veiller au respect de ces engagements, et nous redemandons de retrouver notre nom: « Chantiers de l’Atlantique ».

Communiqué de la CFE-CGC, 07/04/17

 

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire