Défense
STX France décroche le marché de MCO des La Fayette

Actualité

STX France décroche le marché de MCO des La Fayette

Défense

C’est une surprise et un coup dur pour DCNS, qui assurait jusqu’ici l’entretien des cinq frégates du type La Fayette de la Marine nationale. Le groupe naval en avait même fait le symbole de la réorganisation de son activité en matière de maintien en condition opérationnelle. Depuis 2011, il avait développé à Toulon un chantier spécialement dédié à l’entretien des FLF, avec pour objectif d’accroître la réactivité des équipes et le taux de disponibilité des bâtiments, tout en réduisant les coûts. Pour cela, DCNS avait mis en place des infrastructures, une logistique, un management et des équipes de spécialistes (personnels du groupe et sous-traitants) travaillant uniquement au MCO des frégates. Un concept qui a fait ses preuves et dont les marins ont salué l’efficacité, permettant de le déployer sur d’autres contrats de maintenance.

DCNS conserve les systèmes critiques

Malgré cette réussite, le Service de soutien de la flotte, en charge de la gestion des contrats de MCO des unités de la Marine nationale, a décidé ce mois-ci d’attribuer à STX France le nouveau marché de maintenance des La Fayette. D’une durée de six ans, avec une tranche ferme de trois ans et demi et une optionnelle pour deux années et demie supplémentaires, il comprend sur l’ensemble de la durée quelques 23 arrêts techniques, dont 5 majeurs. Le contrat débutera le 1er janvier et verra les chantiers nazairiens succéder à DCNS pour assurer le MCO de la plateforme. Car le groupe naval a, quand même, remporté le contrat FRG15, au travers duquel il conserve la maintenance des équipements les plus complexes et sensibles de ces frégates : système de combat, guerre électronique, armement (canon de 100mm et conduite de tir, système surface-air Crotale) et communications, dont le système satellitaire Syracuse.

Deux frégates à refondre

De plus, DCNS sera chargé de piloter le programme de modernisation de certains de ces bâtiments, qu’il a réalisés à Lorient et dont les mises en service sont intervenues entre 1996 et 2001. En attendant l’arrivée des futures frégates de taille intermédiaire (FTI), dont la

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire Naval Group | Actualité industrie navale de défense