Construction Navale
STX France : Dernière ligne droite pour la cession

Actualité

STX France : Dernière ligne droite pour la cession

Construction Navale

Plus de six mois après sa décision de préempter les parts détenues par le groupe sud-coréen STX Offshore & Shipbuilding dans les chantiers de Saint-Nazaire, la France a enfin conclu l’achat de cette participation de 66.6%. Le SPA (Share Purchase Agreement) a été signé le 2 février entre STX et l’Agence des Participations de l’Etat, qui possédait déjà 33.34% du capital. Dans la foulée, conformément à l’accord conclu en septembre dernier avec les Italiens, l’APE a signé avec Fincantieri un contrat de cession à son profit de 50% des actions de STX France, poir un montant de 59.7 millions d’euros. L’Etat, qui va augmenter d’1% sa participation, prêtera ce 1% à Fincantieri afin que le groupe italien dispose d’une majorité et du contrôle opérationnel.

L’APE doit encore céder entre 10 et 15.66% des parts à Naval Group. Le niveau final dépendra des discussions quant à l’entrée ou non au capital des salariés des chantiers nazairiens et/ou d’entreprises régionales, pour lesquels 5.66% sont ouverts. Les salariés pourront détenir jusqu’à 2.4% de l’entreprise, soit légèrement plus que ce qui était initialement prévu (2%). Les discussions vont rapidement se poursuivre afin de boucler le tour de table.

Il faudra ensuite le feu vert des autorités européennes de la concurrence afin de finaliser l’opération.

Selon l’accord conclu entre la France et l’Italie et rappelé vendredi dernier par Fincantieri, le futur Conseil d’administration des chantiers nazairiens devrait comprendre 8 membres : 4 nommés par Fincantieri, dont le président et le directeur général, 2 représentants de l’Etat, 1 de Naval Group et 1 des salariés.

Ayant réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 1.4 milliard d’euros, les chantiers de Saint-Nazaire employaient 2685 personnes fin 2017, soit une centaine de plus en un an. Pour 2018, 200 nouvelles embauches sont prévues, pour moitié d’ouvriers. Le carnet de commandes compte à ce jour neufs paquebots (4 Celebrity Cruises, 3 MSC et 2 RCCL) auxquels doivent s’ajouter rapidement quatre autres navires (World Class de MSC), livrables d’ici 2026. STX France va, de plus, mettre en service cette année, en Belgique et en Allemagne, deux sous-stations électriques pour l’éolien offshore.

 

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire Fincantieri | Actualité du constructeur naval italien