Construction Navale
STX France en passe de perdre les paquebots de Viking ?

Actualité

STX France en passe de perdre les paquebots de Viking ?

Construction Navale

Comme nous l'évoquions début mars, la commande par la compagnie Viking River Cruises de deux paquebots aux chantiers STX France de Saint-Nazaire pourrait être annulée, voire reprise par un constructeur concurrent. Dans les coursives, différentes sources indiquent que l'Italien Fincantieri, qui manque cruellement d'activité pour tous ses chantiers, est revenu en force sur ce dossier en faisant à Viking une offre commerciale extrêmement agressive et en proposant un montage financier très attractif. Au point que l'armateur pourrait finalement abandonner la France pour faire réaliser ses futurs navires en Italie. Pour l'heure, rien n'est officiel et, chez STX France comme chez Fincantieri, on se refuse à tout commentaire. On imagine en tous cas que, dans l'Hexagone, on devrait tout faire pour éviter la perte de cette commande, qui aurait de très graves conséquences pour le plan de charge des chantiers nazairiens. Le dénouement de cette affaire devrait en tous cas arriver très vite, compte tenu du planning. Suivant l'accord conclu en décembre dernier entre Viking et STX, la découpe de la première tôle de la tête de série doit, en effet, intervenir en septembre prochain, en vue d'une livraison au printemps 2014. Le second paquebot suivrait avec un an d'écart, son achèvement étant prévu au printemps 2015. Et la commande compte également une option pour une troisième unité. Longs de 230 mètres et affichant une jauge de 41.000 tonneaux, les navires du projet Odin comptent 444 cabines. Les deux premiers représentent, pour STX France et ses sous-traitants, 4 millions d'heures de travail.

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire