Construction Navale
STX France et MSC officialisent la reprise de l'ex-paquebot libyen

Actualité

STX France et MSC officialisent la reprise de l'ex-paquebot libyen

Construction Navale

Le chantier nazairien et la compagnie italo-suisse ont officialisé hier la reprise du « X32 », un paquebot commandé à l'été 2010 par l'armateur libyen GNMTC et dont le contrat a été annulé au printemps dernier pour défaut de paiement, suite au soulèvement contre le régime du colonel Kadhafi. Sistership du MSC Divina (U32), actuellement en achèvement et dont la livraison interviendra en mai, le paquebot sera baptisé MSC Preziosa et livré à MSC Croisières fin mars 2013, soit trois mois après la date initialement fixée avec GNMTC (décembre 2012). Depuis l'annonce de la rupture de contrat avec l'armateur libyen, on savait STX France en négociation avec son principal client pour la reprise du navire. MSC avait, ainsi, l'opportunité de compléter sa flotte avec un quatrième paquebot de la classe Fantasia, en profitant sans doute, au passage, d'un prix intéressant, GNMTC ayant déjà versé à la signature du contrat un acompte d'environ 50 millions d'euros, soit 10% de la valeur du bateau. Il y avait donc des marges de négociation à même d'intéresser l'armateur, même si la reprise du X32 a aussi entrainé des coûts afin de mettre le navire aux standards de MSC, notamment en termes de décoration.

 Le X32 lors de son lancement le 25 février (© : STX FRANCE - BERNARD BIGER)
Le X32 lors de son lancement le 25 février (© : STX FRANCE - BERNARD BIGER)

 Le X32, futur MSC Preziosa, au bassin C (© : STX FRANCE - BERNARD BIGER)
Le X32, futur MSC Preziosa, au bassin C (© : STX FRANCE - BERNARD BIGER)

« Un soulagement et une grande joie »

STX a, en tous cas, été suffisamment confiant pour poursuivre la construction du X32 en attendant de conclure un accord avec MSC. Celui-ci a été long à trouver, apparemment en raison des difficultés que les chantiers et les armateurs éprouvent actuellement à boucler les montages financiers nécessaires à de tels projets. « Les négociations avec STX France ont duré plus de neuf mois, une période de réflexions et de discussions nécessaire compte tenu de l'importance de l'investissement et de la nature inattendue de ce rachat », affirme Pierfrancesco Vago, président de MSC Croisières. A Saint-Nazaire, même si on se montrait confiant ces derniers mois, la conclusion de cette affaire n'en demeure pas moins une excellente nouvelle. « STX France se réjouit de cette issue favorable après plusieurs mois de négociation. C'est donc un soulagement et une grande joie de pouvoir faire sortir de l'ombre le X32 et officialiser son intégration à la prestigieuse flotte du groupe MSC Croisières », note Laurent Castaing, directeur général de STX France.

 Le X32, futur MSC Preziosa, au bassin C (© : STX FRANCE - BERNARD BIGER)
Le X32, futur MSC Preziosa, au bassin C (© : STX FRANCE - BERNARD BIGER)

Quatrième et dernier de série

Mis à flot le 25 février, le MSC Preziosa permettra à MSC Croisières de compléter sa dernière série de paquebots, comprenant le MSC Fantasia et le MSC Splendida, livrés en décembre 2009 et juillet 2010, ainsi que le MSC Divina. « Le MSC Preziosa représente à la fois l'aboutissement d'un cycle avec un quatrième navire qui complète notre série Fantasia et ouvre en même temps de nouvelles perspectives de développement. L'arrivée du MSC Preziosa dans notre flotte vient encore une fois renforcer ce lien étroit qui lie notre Compagnie à la France tant au niveau de la construction navale que de notre engagement afin de proposer les plus belles vacances en mer à un large public de plus en plus séduit par la qualité et la variété de l'offre MSC Croisières au départ de ports français et de proximité », souligne Erminio Eschena, directeur général France de MSC Croisières. En 2013, la compagnie alignera alors une flotte récente et homogène, avec en plus des Fantasia quatre unités de la classe Armonia/Lirica (59.000 tonneaux, 780 à 850 cabines) et aux quatre navires de la classe Musica (90.000 tonneaux, 1275 cabines), livrés tous les huit par les chantiers nazairiens entre 2001 et 2010.

 Le MSC Splendida (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le MSC Splendida (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Un géant de 139.400 tonneaux et 1751 cabines

Comme ses trois aînés, le MSC Preziosa sera un navire de grande taille. Long de 333.3 mètres pour une largeur de 37.9 mètres, il affichera une jauge de 139.400 tonneaux. A l'instar du Divina, sa capacité a été augmentée par rapport aux Fantasia et Splendida, avec un total de 1751 cabines et suites, contre 1637 pour les deux premiers paquebots de la série. Le navire pourra, ainsi, accueillir jusqu'à 4345 passagers servis par 1388 membres d'équipage. Doté de 18 ponts, dont 14 pour les passagers, le Preziosa disposera de quatre restaurants principaux, deux restaurants à thème, 21 bars, un casino, une discothèque et une grande salle de spectacle. On trouvera également à bord quatre piscines, 12 bains à remous, une piste de bowling, une aire de jeux pour les enfants, une salle de sport et un centre de bien-être. En espace privatif, le MSC Yacht Club, s'étalera sur quatre ponts et comptera 69 suites, un service de conciergerie, un salon détente avec vue sur la mer, un espace pour bronzer (avec bar-buffet, piscine et bains à remous), deux salles exclusives de massage à l'intérieur du Spa, un restaurant et un ascenseur privilégié.
Avec ce paquebot, MSC Croisières va donc poursuivre sa croissance en termes de capacités. Et, d'ores et déjà, d'autres projets sont à l'étude. La compagnie planche en effet sur le projet Vista, qui porte sur de nouveaux paquebots encore plus gros, de l'ordre de 2000 cabines.

Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)