Construction Navale
STX France : Fincantieri veut la majorité absolue, Bercy se prend un vent

Actualité

STX France : Fincantieri veut la majorité absolue, Bercy se prend un vent

Construction Navale

La France vient de subir un beau camouflet. Travaillant à une solution permettant d’équilibrer et préserver les intérêts en jeu dans le cadre de la reprise par Fincantieri des chantiers de Saint-Nazaire, Bercy voulait organiser une réunion avec les différents acteurs du dossier. A l’invitation de Christophe Sirugue, secrétaire d’Etat à l’industrie, avaient été conviés la semaine prochaine, à Paris, la direction du groupe public italien, ainsi que celles de DCNS et des armateurs RCCL et MSC, susceptibles d’entrer au capital des chantiers aux côtés de Fincantieri (qui s'apprête à racheter les 66.66% du sud-coréen STX Offshore & Shipbuilding) et de l’Agence des Participations de l’Etat (APE), qui détient 33.34% des parts de l’entreprise. Paris accepte en effet que les Italiens deviennent l’actionnaire industriel de référence des ex-Chantiers de l’Atlantique, mais après mûre réflexi

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire