Construction Navale
STX France : La CFDT appelle à travailler sur un projet de reprise

Actualité

STX France : La CFDT appelle à travailler sur un projet de reprise

Construction Navale

Alors que le groupe sud-coréen STX Offshore & Shipbuilding, actionnaire majoritaire des chantiers de Saint-Nazaire, a été placé la semaine dernière en redressement judiciaire, la CFDT de STX France appelle à travailler sur une solution de reprise. « La mise en redressement judiciaire - et le risque de liquidation qui s'en suit - du groupe STX Offshore & Shipbuilding impose un nouveau calendrier pour trouver un actionnariat à STX France, après les hésitations de ces dernières années. Avec un carnet de commande à dix ans, quand il faut maintenir la confiance de tous les acteurs, armateurs, financiers et... bien évidemment salariés, il est nécessaire de trouver rapidement un actionnariat stable qui assure à STX France de pouvoir travailler dans la sérénité ». Pour le syndicat, « il est temps de réunir autour d'une table les acteurs qui se sont déjà déclarés : des collectivités comme la Région Pays de Loire et la Carène (Communauté d’agglomération de Saint-Nazaire, ndlr), des industriels comme DCNS mais aussi les citoyens qui souhaitent prendre part dans notre entreprise et son nouvel essor. La CFDT exhorte donc les pouvoirs publics pour que se tienne le plus rapidement possible une telle initiative ».

Pour mémoire, STX détient 66.6% des chantiers nazairiens, le reste du capital (33.34%) appartenant à l’Etat. 

- Voir notre article détaillé sur la situation 

 

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire