Disp POPIN non abonne!
Energies Marines

Actualité

STX France : La fondation de la sous-station Rentel installée au large de la Belgique

Energies Marines

Profitant de conditions météorologiques favorables, la fondation de la sous-station électrique du champ éolien offshore Rentel, construit au large des côtes belges, a été installée en mer la semaine dernière. L’opération, menée par l’Innovation, grand navire de pose du groupe DEME, a été bouclée en moins de 72 heures.

Alors que la partie supérieure de la sous-station (topside), contenant tous les équipements électriques, est en achèvement à Saint-Nazaire, la fondation est constituée d’une monopile en acier de 78 mètres de haut pour 8 mètres de diamètre (produite aux Pays-Bas), d’une pièce de transition (fabriquée en Espagne) de 28 mètres et 750 tonnes assurant la liaison avec le topside, ainsi qu’une cage à J-Tubes, structure tubulaire de 250 tonnes destinée au passage des câbles électriques reliant les éoliennes offshore à la sous-station.

Connue sous le nom Q34, la sous-station électrique du champ Rentel, d'une puissance de 309 MW, verra son topside quitter Saint-Nazaire dans le courant de l’hiver. Cette structure de 32x17x20 mètres et 1200 tonnes sera acheminée par barge et installée sur sa fondation début 2018.

La conception, la réalisation et l’installation de la sous-station sont sous la responsabilité de STX France, dans le cadre d’un contrat « clés en main » de type EPCI (Engineering Procurement Construction and Installation) signé début 2016 avec le consortium Otary, chargé de développer Rentel. Représentant un investissement global de plus d’1.2 milliard d’euros, ce parc, installé au large de Zeebrugge, comprendra 42 éoliennes de 7 MW fournies par Siemens. De quoi assurer la fourniture en électricité de 288.000 foyers.

 

Vue de la future sous-station du champ Rentel (© STX FRANCE)

Vue de la future sous-station du champ Rentel (© STX FRANCE)

 

Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)