Construction Navale
STX France lance la construction du premier paquebot de  GNMTC

Actualité

STX France lance la construction du premier paquebot de GNMTC

Construction Navale

Pour la première fois depuis le 1er octobre 2007 et le lancement de la construction du Norwegian Epic (C33), les chantiers STX France de Saint-Nazaire ont procédé, hier, à la découpe de la première tôle d'un paquebot. Il s'agit du navire commandé cet été par la compagnie libyenne General National Maritime Transport Company (GNMTC). En attendant qu'il soit nommé, ce bateau n'est connu que sous son indicatif de chantier : « X 32 ». Dérivé des unités de la classe Fantasia, réalisées pour la compagnie italo-suisse MSC Cruises, ce mastodonte de 333.3 mètres de long, 39.9 mètres de large, 8.45 mètres de tirant d'eau et 139.400 tonneaux de jauge, sera le premier paquebot possédé par un armateur arabe. «Nous sommes heureux de travailler avec STX France, chantier naval de grande renommée et confiants que le navire sera livré dans les délais et dans le respect de l'ensemble des spécifications. Nous croyons que cette première étape sera un jalon important pour notre introduction sur le marché de la croisière et pour cela, nous tenons à remercier le consultant officiel du Conseil d'Administration de GNMTC, Captain Hannibal Khadafi, pour son implication dans la promotion de cette idée et dans le choix du navire et du chantier », a affirmé le capitaine Ali M. Belhag, président de GNMTC.

Découpe de la première tôle du X32  (© : BERNARD BIGER - STX FRANCE)
Découpe de la première tôle du X32 (© : BERNARD BIGER - STX FRANCE)

Découpe de la première tôle du X32  (© : BERNARD BIGER - STX FRANCE)
Découpe de la première tôle du X32 (© : BERNARD BIGER - STX FRANCE)

Découpe de la première tôle du X32  (© : BERNARD BIGER - STX FRANCE)
Découpe de la première tôle du X32 (© : BERNARD BIGER - STX FRANCE)

Jacques Hardelay et les responsables libyens  (© : BERNARD BIGER - STX FRANCE)
Jacques Hardelay et les responsables libyens (© : BERNARD BIGER - STX FRANCE)

« Le début d'une coopération à long terme »

Jusqu'à présent spécialisée dans le transport de pétrole brut, de produits pétroliers et de GPL, GNMTC souhaite donc s'attaquer au marché de la croisière. Son premier navire sera exploité en Europe et servira également d'hôtel flottant en Libye à l'occasion de grands évènements, notamment sportifs. Pour son exploitation, la compagnie est à la recherche d'un partenaire, qui permettra notamment de gérer le personnel nécessaire au fonctionnement d'un tel navire (1378 membres d'équipage) et, éventuellement, l'appuyer dans la commercialisation de ce nouveau produit pour lequel elle manque logiquement d'expérience. Compte tenu des ressemblances du futur navire avec ceux de la flotte de MSC, il serait logique qu'un accord soit conclu avec l'armateur italo-suisse. Aucune annonce en ce sens n'a, toutefois, été encore faite.
Plus qu'un simple « coup », GNMTC semble sérieusement réfléchir à un développement durable sur la croisière, l'un de ses dirigeants indiquant même, lors du récent Seatrade Med de Cannes, que des réflexions étaient en cours pour la commande d'un second paquebot. A Saint-Nazaire, on souhaite évidemment qu'il en soit ainsi. Hier, Jacques Hardelay, directeur général de STX France, a, en tous cas, estimé que le début de la construction du X32 marquait « le début d'une coopération à long terme entre nos deux sociétés ».

Le MSC Splendida, livré en juillet 2009  (© : MSC CROISIERES)
Le MSC Splendida, livré en juillet 2009 (© : MSC CROISIERES)

Un jumeaux des navires de MSC

Ce 15 décembre, les chantiers nazairiens ont procédé à la découpe d'une pièce de 3 kg qui rejoindra ensuite le panneau n° 2210. Ce panneau de 127 tonnes pour 20.22 mètres de long et 14.14 mètres de large intègrera un bloc de fond situé dans la partie centrale du navire. L'assemblage du paquebot débutera l'an prochain pour une mise à flot en 2012 et une livraison en décembre de la même année. Côté caractéristiques, il s'agit vraiment d'un sistership de la classe Fantasia, dont la dernière unité (MSC Divina), actuellement en construction, sera achevée en mai 2012. Immatriculé à Panama et certifié par le Bureau Veritas, le navire de GNMTC comptera 1739 cabines, soit 80% extérieures (1271 cabines) et 70% avec balcon (1147). Les cabines intérieures seront au nombre de 405 et le bateau disposera, en tout, de 43 cabines et 2 suites pour personnes à mobilité réduite. Comme les unités de MSC, le X32 comprendra un espace VIP avec 63 suites, situé à l'avant du navire. La capacité sera de 4232 passagers et, en configuration maximale, le bateau pourra, avec l'équipage, embarquer jusqu'à 5610 personnes.

L'Atrium du MSC Splendida  (© : MSC CROISIERES)
L'Atrium du MSC Splendida (© : MSC CROISIERES)

Les espaces publics seront, eux-aussi, directement inspirés des Fantasia, Splendida et Divina. Les ponts 5, 6 et 7 accueilleront, notamment, l'Atrium, une salle de spectacle sur trois niveaux pouvant accueillir 1313 personnes, différents bars et salons, quatre restaurants, une pizzeria, un bar à vins, un casino, ainsi qu'une place centrale (piazzetta) avec, sur le pourtour, boutiques, bijouterie, fumoir et bar...
Côté technique, la propulsion, électrique, développera une puissance de 43.7 MW sur deux lignes d'arbres entrainant deux hélices. La production d'électricité sera assurée par trois générateurs de 12.6 MW et deux générateurs de 16.8 MW. L'ensemble permettra d'atteindre une vitesse proche de 24 noeuds.

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire