Construction Navale
STX France : Le contrat du nouveau MSC entre en vigueur

Actualité

STX France : Le contrat du nouveau MSC entre en vigueur

Construction Navale

MSC Croisières et STX France ont annoncé ce matin l'entrée en vigueur du contrat portant sur la réalisation d'un nouveau paquebot, le MSC Fantastica. Dérivé des MSC Fantasia et MSC Splendida, livrés par Saint-Nazaire en décembre 2008 et juillet 2009, le nouveau navire mesurera 333 mètres de long et affichera une jauge de 138.000 tonneaux. Par rapport à ses aînés, il bénéficiera d'un réaménagement de certains espaces publics et sera doté de plus de cabines, soit 1751 au total (contre 1637). Le design des ponts et restaurants sera revu, alors que le MSC Yacht Club, espace privatif haut de gamme, sera agrandi. Le navire intégrera, en outre, un nouveau système de propulsion et sera doté d'un propulseur transversal supplémentaire pour améliorer sa manoeuvrabilité.
La livraison du « U32 », comme on l'appelle à Saint-Nazaire, est prévue à l'été 2012. Après la signature d'une lettre d'intention le 1er mars avec MSC Croisières, la découpe de la première tôle est intervenue au mois de mai, ce qui a permis de relancer l'activité dans les ateliers de production. Le contrat n'était toutefois pas encore entré en vigueur, dans l'attente du bouclage financier du projet. Bercy avait annoncé au printemps que la réalisation du navire, dont le coût est de plus de 500 millions d'euros, bénéficierait, via la Coface, d'une assurance crédit export.
Avec la notification, fin juin, d'un autre paquebot par la compagnie libyenne GNMTC, le carnet de commandes de Saint-Nazaire reprend des couleurs. Mais la situation reste encore délicate, notamment pour les sous-traitants, qui réalisent le gros des travaux d'achèvement des navires de croisière. Or, entre le départ du Norwegian Epic, le 17 juin, et la mise à flot du U32, l'an prochain, aucun paquebot ne sera en phase d'armement dans l'estuaire de la Loire. Le trou d'air va donc encore persisté une bonne année pour les coréalisateurs travaillant avec STX France et réalisant plus de 70% de la valeur des paquebots. Tout l'enjeu sera de conserver, durant cette période, les compétences nécessaires à la réalisation de ce type de navires.

Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)