Disp POPIN non abonne!
Défense

Actualité

STX France lève le voile sur Defendseas

Défense

En plus des BPC et des navires logistiques de la famille Brave, développés en coopération avec DCNS, le chantier STX France de Saint-Nazaire développe son offre en propre sur le segment des frégates et corvettes. A ce titre, il propose notamment la Frégate de Surveillance de Nouvelle Génération, une version modernisée des 8 unités du type Floréal réalisées dans les années 90 et 2000 pour la France et le Maroc. Mais, surtout, l’industriel français a créé la surprise en dévoilant cette semaine un nouveau concept de corvette. Defendseas a vu le jour dans le cadre du programme de recherche et développement de nouveaux concepts de navires civils et militaires, lancé en 2013 et qui s’appuie sur une équipe dédiée.

 

Défendseas (© STX FRANCE)

Défendseas (© STX FRANCE)

Défendseas (© STX FRANCE)

Défendseas (© STX FRANCE)

 

Bénéficiant des avancées obtenues grâce à ECORIZON, démarche de R&D au travers de laquelle STX France a obtenu des gains significatifs en performances énergétiques et environnementales, le concept Defenseas illustre l’ensemble des briques technologiques et des innovations développées par le chantier dans une architecture navale optimisée. Avec pour objectif de répondre aux besoins des marines. Au final, ce concept se présente comme une boite à outils flexible qui rassemble différentes idées pouvant être intégrées intelligemment sur un navire, qu’il soit plus petit ou plus grand. Tout dépend des besoins opérationnels du client.

 

Système de plateforme rétractable (© STX FRANCE)

Système de plateforme rétractable (© STX FRANCE)

 

Un hangar sous une plateforme rétractable

 

Le chantier a mis à profit son expérience dans les navires civils et militaires pour réunir sur une même plateforme des solutions éprouvées. La véritable innovation de Defenseas réside, en fait, dans son architecture et son agencement. La corvette se distingue tout d’abord par un ingénieux système de mise en œuvre de l’hélicoptère. L’appareil repose sur un ascenseur qui, en position haute, s’intègre entre les deux parties d’une plateforme rétractable. Ainsi, l’important volume habituellement occupé par le hangar dans les superstructures est libéré, avec les espaces de stockage concentrés au niveau inférieur, ce qui permet de bien séparer les fonctions stockage, conduite du navire et vie tout en rationalisant l’utilisation des volumes.

 

(© STX FRANCE)

(© STX FRANCE)

(© STX FRANCE)

(© STX FRANCE)

(© STX FRANCE)

(© STX FRANCE)

(© STX FRANCE)

(© STX FRANCE)

 

Le hangar interne communique en effet avec une vaste zone modulaire située à l’arrière. Reconfigurable selon les missions, cet espace d’environ 500 m² dispose de trois emplacements de grandes dimensions (typiquement pour accueillir trois embarcations commando lourdes de 9.5 mètres) et quatre emplacements pour  des conteneurs de 20 pieds (ou des embarcations commandos supplémentaires, ou encore des véhicules militaires légers). La mise à l’eau des embarcations semi-rigides s’effectue au moyen d’une rampe arrière ou par deux portes de bordé, avec la capacité de déployer simultanément deux embarcations. Les moyens utilisés pour leur manutention, concentrés autour d’un pont roulant unique, sont les mêmes que ceux dévolus aux conteneurs.

 

La zone de stockage modulaire (© STX FRANCE)

La zone de stockage modulaire (© STX FRANCE)

La zone de stockage modulaire (© STX FRANCE)

La zone de stockage modulaire (© STX FRANCE)

La zone de stockage modulaire (© STX FRANCE)

La zone de stockage modulaire (© STX FRANCE)

La zone de stockage modulaire (© STX FRANCE)

La zone de stockage modulaire (© STX FRANCE)

 

Les superstructures, surmontées par une passerelle panoramique offrant une vision à 360° et disposant d’un PC Avia intégré, accueillent l’ensemble des locaux vie et opérationnels, dont un Central Opération pouvant compter de 6 à 8 postes. Elles disposent également d’un abri permettant le stockage d’un drone aérien.

 

Canon de 76mm et missiles antinavire (© STX FRANCE)

Canon de 76mm et missiles antinavire (© STX FRANCE)

 

Véritable bâtiment de combat, Defendseas peut mettre en œuvre un armement conséquent, avec 12 missiles surface-air à lancement vertical (de type VL Mica) logés à l’arrière du pont d’envol, 4 missiles antinavire Exocet MM40 stockés dans deux rampes doubles, un canon de 76mm à l’avant, deux canons de 20 mm télé-opérés à l’arrière et deux mitrailleuses de 12.7 mm sur les côtés. Il est également possible d’intégrer des systèmes surface-air à très courte portée de type Simbad RC. Le tout complété par un radar de veille 3D et une conduite de tir optronique. L’intégration de ces armements et de la charge utile ainsi que le design des superstructures ont été réalisés pour améliorer la furtivité du navire.

 

Canons téléopérés et lanceurs verticaux (© STX FRANCE)

Canons téléopérés et lanceurs verticaux (© STX FRANCE)

 

Le modèle présenté à Euronaval est une corvette de 2500 tonnes longue de 90 mètres et large de 15 mètres. La vitesse maximale est de 25 nœuds, avec une autonomie de 6000 milles à 12 nœuds. Sa capacité de logement est de 70 personnes. 

 

Defendseas (© STX FRANCE)

Defendseas (© STX FRANCE)

Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)