Construction Navale
ABONNÉS

Actualité

STX France: Le Celebrity Edge à flot

Construction Navale
Croisières et Voyages

Pile 7 mois après la cérémonie des pièces marquant le début de son assemblage, la coque du paquebot Celebrity Edge (J34) a été transférée dans la soirée du 22 janvier vers le quai d’armement du bassin de Penhoët, à Saint-Nazaire. L’opération, consécutive à la mise à l’eau du navire dans la forme A, devait se dérouler samedi mais le mauvais temps a contraint les équipes des chantiers à la reporter, tout comme le départ en essais mer du Symphony of the Seas (B34).

 

Le Celebrity Edge hier soir, juste avant sa sortie de la forme A (© MER ET MARINE)

 

 

Le Celebrity Edge extrait de la forme A (© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

Vidéo du transfert du Celebrity Edge (© GROUPE OPA)

 

Tous les remorqueurs nazairiens mobilisés

A la faveur d’une fenêtre météo considérée comme suffisamment favorable, en particulier au niveau du vent, la sortie a finalement eu lieu lundi en fin de journée, au moment de l’étale de pleine mer, lorsque les courants de la marée et du fleuve s’annulent. Chapeautée par les pilotes de la Loire, la manœuvre a tout de même mobilisé les sept remorqueurs locaux de Boluda : les deux nouveaux VB Typhon et VB Ouragan, ainsi que les VB Poulignen, VB Saint-Marc, Croisic, Guérande et Belle-Ile. Le feu vert a été donné vers 19 heures. Après sa sortie de la forme A, la coque a été remorquée vers le port pour une seconde étape délicate, celle du franchissement de la forme-écluse Joubert. Là aussi, il a fallu gérer le J34 au plus près et prendre garde au vent, les marges de manœuvre étant réduites avec un bateau dépourvu de toute propulsion dans un espace particulièrement resserré. La forme Joubert mesure en effet 350 mètres de long pour 50 mètres de large, contre une longueur de 306 mètres et surtout une largeur de 39 mètres pour le paquebot.

 

Le Celebrity Edge entrant dans la forme-écluse Joubert (© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

(© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

Le Celebrity Edge arrivant au quai d'armement du bassin de Penhoët (© BERNARD BIGER - STX FRANCE)

Le Celebrity Edge au quai d'armement de Penhoët (© MER ET MARINE)

Le Celebrity Edge au quai d'armement de Penhoët (© MER ET MARINE)

 

Premier paquebot en armement à Penhoët depuis 2013

Une fois à l’intérieur, le J34 a sassé avant de pénétrer peu après 21h30 dans le bassin de Penhoët, où six remorqueurs l’entouraient encore lors de son accostage au quai d’armement, une demi-heure plus tard, conformément au planning acté dans la matinée. C’est la première fois qu’un navire de croisière est en achèvement ici depuis l’Europa 2, petite unité de luxe livrée en 2013. Il faut même remonter à l’année précédente, avec le MSC Divina, pour trouver le dernier grand paquebot ayant été armé à Penhoët. Le MSC Preziosa (2013) et tous les navires réalisés ensuite ont en effet été armés dans le bassin C, à l’exception des deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) construits initialement pour la Russie et finalement revendus à l’Egypte.

 

L'Europa 2 en achèvement dans le bassin de Penhoët en 2013 

 

49ème navire de croisière depuis le Sovereign of the Seas

Livrable en novembre prochain, le Celebrity Edge est le 49ème paquebot construit par Saint-Nazaire (et le 14ème pour RCCL) depuis le Sovereign of the Seas, mis en service il y a 30 ans, en janvier 1988.  Le J34 fait pour mémoire l’objet d’une commande annoncée en décembre 2014 et portant initialement sur la construction de deux paquebots pour un montant de 1.2 milliards d’euros. Depuis, deux autres unités s’y sont ajoutées.

 

Design du projet Edge 

 

Le grand retour de RCCL et Celebrity

Ce projet signe le retour à Saint-Nazaire de la compagnie américaine Celebrity Cruises, avec laquelle le chantier fut en froid pendant des années suite aux déboires rencontrés par la propulsion par pods des quatre paquebots de la classe Millennium, sortis de l’estuaire de la Loire entre 2000 et 2002.

La confiance avait été retrouvée en 2012 avec la commande de l’Harmony of the Seas (A34) par le groupe RCCL, maison-mère de Celebrity. Un géant de 362 mètres, 227.700 GT et 2750 cabines livré en 2016 et qui sera suivi, dans deux mois, par le Symphony of the Seas. Ravi de ces navires, l’A34 ayant notamment confirmé les prévisions des chantiers quant à une réduction de 20% de sa consommation par rapport aux deux premiers Oasis réalisés en Finlande, RCCL a passé commande d’une troisième unité, livrable en 2021.

 

L'Harmony of the Seas quittant Saint-Nazaire en mai 2016 (© MER ET MARINE)

 

Un projet innovant pour le marché haut de gamme

La collaboration avec le groupe américain s’est donc en parallèle renforcée au travers du projet Edge, qui porte certes sur des plateformes mois grandes, mais des navires destinés au marché haut de gamme et intégrant de nombreuses innovations. Le Celebrity Edge est notamment le premier paquebot construit par STX France à adopter une proue légèrement inversée avec bulbe intégré à la base de l’étrave, sans extension sur l’avant. Affichant une jauge de 129.500 GT et comptant 1467 cabines et suites, le nouveau fleuron de Celebrity Cruises proposera également de nombreuses nouveautés à ses passagers, dont le « Magic Carpet ». Cette plateforme élévatrice installée à tribord évoluera des ponts supérieurs à la ligne de flottaison afin de servir, suivant les moments de la journée, de bar, terrasse de restaurant ou embarcadère lorsque le bateau est au mouillage.

 

 

Premières croisières en novembre prochain

Débutée le 21 novembre 2016 avec la cérémonie de découpe de la première tôle, la construction du J34 a vu la réalisation de 42 blocs principaux, qui furent donc assemblés en seulement 7 mois. Après la phase d’armement à flot puis les essais en mer, le navire doit réaliser sa première croisière commerciale le 21 novembre prochain au départ de Fort lauderdale, en Floride.

Quant à ces trois sisterships, pour le moment connus à Saint-Nazaire selon leurs numéros de coque (K34, L34 et M34), ils seront respectivement mis en service début 2020, à l’automne 2021 et à l’automne 2022.

 

Le topside du P34 dans la forme A (© MER ET MARINE)

 

La sous-station P34 va à son tour sortir de la forme A

On notera que la forme A accueillait non seulement le Celebrity Edge mais également la partie supérieure (topisde) de la sous-station électrique réalisée pour le champ éolien offshore Arkona, implanté au large des côtes allemandes de la Baltique. A son tour, le P34, assemblé sur une barge, va prochainement quitter la forme pour rejoindre lui aussi le bassin de Penhoët, où son achèvement sera mené à bien dans la forme 1. Le départ de cette structure de 4000 tonnes, ainsi que de sa fondation métallique de type jacket, est prévu en mars.

 

STX FRANCE (Chantiers de Saint-Nazaire)