Energies Marines
STX France se positionne fortement sur le marché des EMR

Actualité

STX France se positionne fortement sur le marché des EMR

Energies Marines

 

20 à 25% du chiffre d’affaires dans les énergies marines renouvelables pour  STX France dans les prochaines années. C’est l’objectif  affiché par Laurent Castaing, le patron du chantier nazairien, qui voit dans ce nouveau marché une possibilité de diversifier et stabiliser l’activité de l’entreprise.

 

 

Une sous-station pour Dong en Angleterre

 

 

Et pour cela, STX a déjà quelques atouts : en décembre dernier, le chantier a été sélectionné par la société d'ingéniérie danoise Dong pour la construction d’une sous-station électrique destinée au champ britannique de Westermost Rough. Ce contrat comprend les études d’industrialisation et la fabrication des piles, de la fondation de type jacket et du module électrique. L’ensemble représente 150.000 heures de travail. La sous-station, qui pèse 1450 tonnes pour des dimensions de 31x18m sur 16m de haut, va être acheminée en pièces détachées sur une barge avant d’être assemblée en mer au printemps 2014. Elle va être montée sur une fondation de type jacket, soutenue par 8 piles de 54 mètres.

 

 

La sous-station électrique pour Dong (

La sous-station électrique pour Dong (© STX FRANCE - BERNARD BIGER)

 

La sous-station électrique pour Dong (

La sous-station électrique pour Dong (© STX FRANCE - BERNARD BIGER)

 

 

Une certification du DNV-GL pour les fondations jackets

 

 

STX France a, par ailleurs, également obtenu l’approbation de la société de classification DNV-GL pour son concept de fondation d’éolienne offshore de type jacket, présentée comme étant 10 à 15% moins onéreuse que ses concurrentes européennes.  Celle-ci pourrait être développée pour les éoliennes du futur champ de Guérande.

 

 

Fondation jacket ( © 

Fondation jacket ( © STX FRANCE - BERNARD BIGER)

 

 

Objectif : 300 millions d’euros sur les prochains appels d’offres

 

 

Faute de voir les projets nationaux démarrer, STX France vise large et répond à de nombreux appel d’offres internationaux, l’ensemble de ceux-ci représentant environ 3 milliards d’euros. Laurent Castaing vise environ 10% de ces projets, soit 300 millions d’euros sur ce nouveau marché. STX France serait d’ailleurs dans la shortlist de plusieurs de ces appels d’offres.

 

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire Energies Marines Renouvelables