Construction Navale
STX Lorient : Le comité d’entreprise prend acte la vente

Actualité

STX Lorient : Le comité d’entreprise prend acte la vente

Construction Navale

Réuni vendredi 29 avril, le comité d’entreprise de STX Lorient a pris acte de la décision de la direction de vendre le chantier. Celle-ci a donné aux deux candidats en lice, CMN et Kership (Piriou/DCNS), jusqu’au 13 mai pour apporter certaines précisions à leurs offres, avant de faire son choix.

La CGT, organisation majoritaire pour la représentation de la quarantaine de salariés de STX Lorient, continue d’afficher sa préférence pour l’offre cherbourgeoise, confortée dit-elle par l’étude réalisée à la demande du CE par le cabinet Syndex : « Le fait que CMN propose de refaire du site un vrai chantier de construction de navires complets avec les compétences adéquates, comme c’était le cas auparavant, est bien plus intéressant qu’un simple atelier de construction métallique travaillant pour les besoins d’autres constructeurs. Leur offre est aussi meilleure pour l’emploi, puisque CMN s’engage à embaucher 80 personnes en CDI d’ici 2017, contre une trentaine pour Kership », explique un représentant syndical. Toutefois, aux dires de ce dernier, la filiale commune de Piriou et DCNS bénéficierait d’un fort soutien politique, en particulier celui du ministre de la Défense, le Lorientais Jean-Yves Le Drian.  

- Voir notre article sur le projet de reprise de CMN

- Voir notre article sur le projet de reprise de Kership

 

 

Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)