Défense
STX Lorient va construire trois patrouilleurs vendus par Raidco Marine

Actualité

STX Lorient va construire trois patrouilleurs vendus par Raidco Marine

Défense

Grand soulagement pour le chantier STX de Lorient qui, d’un coup, regarnit son carnet de commandes. Après le Bir Anzaran, un bâtiment de 70 mètres du type OPV 70 livré en juin 2012 à la marine marocaine, Raidco Marine a confié au constructeur morbihannais la réalisation de trois nouveaux patrouilleurs. Le plus important est une unité de 45 mètres du type OPV 45, commandée par le Sénégal, qui l’utilisera notamment pour lutter contre la pêche illégale dans sa zone économique exclusive (ZEE), un véritable fléau économique pour le pays. La marine sénégalaise, qui prendra livraison de ce navire à partir de septembre 2014, fait donc une nouvelle fois confiance à Raidco Marine en étant le premier client d’un nouveau design développé par la société lorientaise. C’est déjà le cas avec un patrouilleur de 33 mètres du type RPB 33, premier du genre, sorti mi-avril de l’atelier de construction du chantier Ufast de Quimper et qui sera livré cet été (voir notre article sur ce sujet).

 

 

Patrouilleur du type RPB 33 (© : RAIDCO MARINE)

Patrouilleur du type RPB 33 (© : RAIDCO MARINE)

 

 

Ce nouveau modèle a été également retenu par le Togo, qui a récemment passé commande à Raidco Marine de deux unités de ce type. Ce contrat va lui aussi bénéficier à STX Lorient, chargé de réaliser les coques et l’achèvement des RBP 33 togolais, livrables en avril et août 2014. Contrairement à la tête de série sénégalaise, dont la coque est en composite verre résine, les futurs patrouilleurs togolais auront en effet une coque en acier, ce qui explique qu’ils ne soient pas construits par Ufast, spécialisé dans le CVR et l’aluminium. Le chantier quimpérois, qui a déjà beaucoup de pain sur la planche, devrait néanmoins travailler sur ce projet en livrant les superstructures en alu à Lorient. On notera qu’en plus du renforcement de son partenariat avec Raidco Marine, STX va également réaliser quatre chalands de débarquement pour la marine russe. Un troisième contrat provenant de sa maison-mère, STX France à Saint-Nazaire (voir l'article à ce sujet).

 

 

OPV 45 (© : RAIDCO MARINE)

OPV 45 (© : RAIDCO MARINE)

 

 

Le nouveau modèle d’OPV 45

 

 

Pour en revenir à l’OPV 45, le nouveau design d’OPV (Offshore Patrol Vessel) vendu au Sénégal vient donc compléter la gamme  de Raidco Marine en s’insérant entre le RPB 33 et l’OPV 70. Conçu comme un navire simple, robuste et économique, l’OPV 45 aura une coque en acier et des superstructures en aluminium, avec une carène à doubles bouchains pour une meilleure tenue à la mer. « Ses caractéristiques lui permettent de mener de longues patrouilles dans les zones côtières et hauturières. Pour assurer au mieux ces missions, il dispose de l’ensemble des moyens de prévention et d’action nécessaires tout en restant dans un coût global de fonctionnement et de possession particulièrement économique », affirme Raidco Marine. Le patrouilleur pourra mener des opérations de surveillance et de contrôle de l’espace maritime pendant 10 jours. L’autonomie est donnée pour 2000 milles, alors que le taux de disponibilité de l’OPV 45 doit atteindre 2000 heures par an.

 

OPV 45 (© : RAIDCO MARINE)

OPV 45 (© : RAIDCO MARINE)

 

 

Il sera en mesure de répondre à un large spectre de missions (police des pêches, lutte contre les trafics illicites, l’immigration clandestine et la piraterie, reprise de vive force de navires hostiles, sécurité des biens et des personnes, secours en mer, prévention des pollutions, renseignement au large ou en zone côtière…). L’OPV 45 disposera de moyens de détection, d’une passerelle offrant une vue panoramique et, sur l’arrière, d’un système avec double-rampe pour la mise à l’eau rapide de deux embarcations d’intervention.   « Son taux de disponibilité et son rayon d’action lui confèrent une endurance conséquente le rendant à même de couvrir l’ensemble de la ZEE. Ses équipements de navigation, de communication, d’identification et de suivi de situation font appel aux dernières technologies tout en restant simples et faciles à mettre en œuvre », explique Raidco Marine. La société lorientaise précise que le patrouilleur sera fortement automatisé pour limiter les besoins en personnel réduire les coûts de fonctionnement. Sa conception et sa fabrication seront conformes au règlement du Bureau Veritas.

 

 

OPV 45 (© : RAIDCO MARINE)

OPV 45 (© : RAIDCO MARINE)

 

Raidco Marine Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)