Construction Navale
STX Offshore & Shipbuilding négocie des résiliations de commandes

Actualité

STX Offshore & Shipbuilding négocie des résiliations de commandes

Construction Navale

Placé en redressement judiciaire par la justice coréenne le mois dernier, STX Offshore & Shipbuilding est actuellement en train de négocier l’annulation de plusieurs commandes de navires. La société, actionnaire majoritaire de STX France, traverse une grave crise financière depuis 2013. Accumulant les pertes d’exploitation et les résultats négatifs, elle est actuellement contrôlée par ses créanciers, la Korean Development Bank en tête. Ceux-ci ont injecté à plusieurs reprises des liquidités, en vain jusqu’ici, le constructeur n’arrivant même plus à couvrir ses frais de structure. STX a jusqu’au 9 septembre pour présenter au tribunal un plan de continuation viable, faute de quoi sa liquidation pourrait être prononcée.

C’est dans cette optique que le groupe serait en train de résilier des commandes : la première d’entre elles porterait sur quatre pétroliers pour Frontline, une seconde concernerait trois navires.

 

Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)