Construction Navale
STX Offshore & Shipbuilding a trois mois pour éviter la liquidation

Focus

STX Offshore & Shipbuilding a trois mois pour éviter la liquidation

Construction Navale

 

La justice sud-coréenne a approuvé hier le placement en redressement judiciaire de STX Offshore & Shipbuilding, qui est notamment l’actionnaire majoritaire de STX France. Cette décision a permis d'écarter, dans l'immédiat, le risque de liquidation. 

Le groupe a désormais jusqu'au 9 septembre pour présenter un plan de sauvetage. Le constructeur est toujours endetté à hauteur de 600 millions de dollars, alors que ses créanciers ont injecté plus de 3 milliards dans ses caisses ces trois dernières années. Frappé de plein fouet depuis quatre ans par l’effondrement des commandes de navires, ses contrats courent actuellement jusqu'à mi-2017.

Pour mémoire, le STX est dirigé depuis 2013 par ses créanciers, dont la banque publique Korea Development Bank. Il n'a actuellement plus assez de fonds pour honorer ses engagements et pouvoir engranger d'éventuelles nouvelles commandes. 

La mise en vente de

Chantiers de l'Atlantique | Toute l'actualité des chantiers de Saint-Nazaire