Construction Navale
STX va supprimer 430 postes dans son chantier de Turku

Actualité

STX va supprimer 430 postes dans son chantier de Turku

Construction Navale

Actionnaire majoritaire des chantiers de Saint-Nazaire, STX Europe a confirmé, hier, la suppression de 430 emplois sur son site de Turku, en Finlande. C'est le résultat du plan social annoncé en novembre dernier, face à l'absence de commande permettant de remplir la cale de construction. Alors qu'aucun nouveau contrat n'a été pris depuis plusieurs années, STX a reconnu qu'il s'attendait à ce que la situation de l'emploi se dégrade encore dans les chantiers finlandais, spécialisés dans la réalisation de navires à passagers (paquebots et ferries). Principal site, Turku n'a plus que l'Allure of the Seas à achever. Ce paquebot géant, sistership de l'Oasis of the Seas (225.000 tonneaux, 2700 cabines), sera livré en octobre prochain à la compagnie américaine Royal Caribbean Cruise Line (RCCL). Si, d'ici là, aucune autre commande n'est engrangée, STX sera probablement contraint d'envisager la fermeture pure et simple du site, qui emploie actuellement 2300 personnes.
On notera que la situation n'est guère meilleure en France. Les chantiers de Saint-Nazaire n'ont plus que deux paquebots en achèvement. Alors que le MSC Magnifica (93.000 tonneaux, 1275 cabines) sera livré fin février, le Norwegian Epic (153.000 tonneaux, 2100 cabines) quittera l'estuaire de la Loire mi-juin. Il ne restera plus alors à terminer qu'un bâtiment de projection et de commandement pour la Marine nationale. Mais le Dixmude, dont la livraison est prévue en 2011, ne représente que 20% de la capacité annuelle du site français. Face à la baisse d'activité, la direction de STX France a annoncé, en décembre, un plan de départs volontaires pour 351 employés, sur un effectif total de 2400.

Meyer Turku (ex-STX FINLAND)