Marine Marchande

Fil info

Succès de la première semaine de l'éco-navigation

Marine Marchande

La première édition de la semaine de l'éconavigation vient de se terminer. Une dizaine d'actions ont été menées en Bretagne sur 6 jours, réunissant près de 300 participants. Une réussite pour le réseau EcoNav qui se félicite de l'intérêt du public et des professionnels pour l'éconavigation et le développement durable des activités maritimes et fluviales.

Projections, démonstrations, conférences, présentations et portes-ouvertes ont été proposées dans 8 villes et ports de Bretagne pendant les 6 jours de la semaine de l'éconavigation. Près de 300 personnes ont participé aux animations mises en place grâce à la mobilisation d'une quarantaine de partenaires qui se sont impliqués dans l'événement.  EcoNav se félicite du nombre incalculable de beaux projets découverts et mis en avant, de personnes rencontrées et d'échanges enrichissants. Parce que c'est aussi et surtout cela la semaine de l'éconavigation : àl'image du réseau EcoNav cet événement s'est voulu fédérateur de personnes porteuses de projets innovants et œuvrant pour que l'éconavigation soit le fondement de la navigation de demain.

 

Six jours intenses sur l'éconavigation

Si l'éconavigation est parfois difficile à expliquer au plus grand nombre, au cours de cette semaine, la diversité des actions mises en place, des acteurs impliqués et des thématiques abordées, montrent la richesse d'un concept qui englobe le bateau et son écosystème à terre comme en mer.

Ainsi cette semaine a été particulièrement riche en initiatives innovantes, qu'elles soient techniques ou sociales, en diversité d'acteurs et en pratiques respectueuses et inspirantes.

On retiendra notamment une meilleure connaissance sur les déchets plastiques et leurs impacts sur l'environnement, la gestion des bateaux en fin de vie et leurs problématiques tant pour les usagers que pour les professionnels et collectivités, les efforts réalisés par l'industrie de la pêche pour réduire sa consommation d'énergie... La semaine de l'éconavigation a été riche en solutions techniques grâce au développement des bio-composites, celui des low-tech et aussi grâce aux innovations high-tech embarquées permettant de réduire la consommationénergétique ; riche aussi en « autres » solutions inexploitées issues des ressources marines, solutions à réinventer ou à mettre en œuvre pour le simple plaisir de naviguer.

Pour tous, participants, partenaires et visiteurs, cette semaine a été l'occasion de découvrir que les professionnels du secteur maritime vont de l'avant, innovent et sont volontaires pour réduire l'impact de leurs activités sur l'environnement, tout en développant une économie bleue soutenable.

 

Un événement à renouveler en 2017

Le succès de cette première édition a donné envie à de nouveaux acteurs concernés de s'impliquer à leur tour, aux côtés de nos partenaires, dans l'organisation d'une nouvelle édition en 2017.  

Le réseau EcoNav remercie le Conseil régional de Bretagne et l'Ademe Bretagne, ses partenaires institutionnels, pour leur soutien dans la mise en œuvre de ce premier événement.

EcoNav remercie également l'agence Sea to Sea et la Filière Mer du crédit Agricole Finistère pour avoir cru en cette première initiative.

Enfin EcoNav remercie les acteurs qui ont inscrit leurs actions dans la semaine de l'éconavigation.

Tous, ils ont permis de faire de l'éconavigation un modèle de développement durable. Nous leur donnons rendez-vous pour une nouvelle édition en 2017 !

Communiqué d'Econav, 8/6/16