Défense
Suicide d'un marin du La Fayette : Un an avec sursis requis en appel contre l'ancien commandant

Fil info

Suicide d'un marin du La Fayette : Un an avec sursis requis en appel contre l'ancien commandant

Défense

Le capitaine de vaisseau Éric Delepoulle a comparu hier devant la 7e chambre correctionnelle de la cour d'appel d'Aix pour harcèlement moral, six ans après le suicide du sous-officier qui lui servait à bord de maître d'hôtel.

Éric Delepoulle, 45 ans aujourd'hui et en poste à l'Etat-major des Armées, commandait alors la frégate furtive La Fayette. À bord, le sergent Sébastien Wancke, 32 ans, avait été retrouvé pendu le 15 juin 2010, dans la réserve des boissons du commandant, une bouteille de champagne posée à ses pieds note La Provence, quand la frégate était au large de la Sicile.

La Cour a requis la confirmation de la peine de première instance : un an de prison avec sursis et 10.000€ d'amende. Le délibéré sera rendu le 23 mai.

 

Un article de la rédaction du Télégramme

 

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française