Marine Marchande
Suite à une avarie, le Pont Aven débarque ses 1100 passagers à Brest

Actualité

Suite à une avarie, le Pont Aven débarque ses 1100 passagers à Brest

Marine Marchande

Le Pont-Aven, navire de la Brittany Ferries, assurait une liaison entre Cork et Roscoff. Il est parti samedi en fin d'après-midi d'Irlande avec à son bord un millier de passagers et devait arriver à destination dimanche matin vers 7 h. Une avarie technique a forcé l'équipage à changer de plan. Plus possible de rejoindre Roscoff. Le Pont-Aven a été dérouté vers Brest.

Les passagers débarqués dimanche midi à Brest

A 12 h 30, le navire était au port de commerce de Brest, où les véhicules ont débarqué. 1105 passagers sont descendus, 276 d'entre eux, non motorisés, ont été pris en charge par cinq cars mis à leur disposition par la compagnie afin de regagner Roscoff. D'autres étaient attendus par leurs familles, prévenues du changement de destination. Les autres sont partis à bord de leurs véhicules, 275 au total. Seize semi-remorques et une remorque non accompagnée ont également été débarqués.

 

Débarquement des véhicules (© : LE TELEGRAMME)

Débarquement des véhicules (© : LE TELEGRAMME)

 

Rotations annulées jusqu'à lundi inclus

Conséquence : outre un temps de traversée allongé pour les passagers, la rotation prévue dimanche matin entre Roscoff et Plymouth a été annulée. Ainsi que toutes celles du Pont-Aven jusqu'à lundi inclus, le temps de procéder à l'expertise technique. Que s'est-il passé, justement ? Il s'agirait, selon nos informations, d'une panne au niveau du système de propulsion du navire. Plus précisément d'un problème sur son arbre d'hélice bâbord.

Des expertises devaient être effectuées hier après-midi afin de décider si le navire doit entrer en forme de radoub n°2 afin d'y effectuer les réparations nécessaires ou si elles peuvent être effectuées à flot.

Un article de la rédaction du Télégramme

 

Brittany Ferries Port de Brest