Histoire Navale
Superbe parade nautique dans le port de Nantes

Actualité

Superbe parade nautique dans le port de Nantes

Histoire Navale

Des milliers de spectateurs se sont massés, ce week-end, sur les quais nantais. L'activité maritime y était en effet intense, allant de la frégate anti-sous-marine au drakkar. Au coeur du spectacle on pouvait admirer une superbe flottille de bateaux traditionnels. Rassemblés dans le cadre des Rencontres du Fleuve, voiliers, gabares, civeliers (bateaux de pêche à la civèle), roquios (transbordeurs de Loire) et autres voiles carrées ont manoeuvré tout le week-end sur la Loire. La flottille évoluait dans le bras de la Madeleine, entre deux pages d'histoire. L'une, au sud, est constituée par le site des anciens chantiers navals, superbement réhabilité. Dans les anciennes nefs où les chaudronniers s'activaient autrefois, on trouve aujourd'hui les « machines de l'île », tel l'Eléphant. Cette impressionnante bête d'acier et de bois, animée, déambule depuis l'été dernier là où autrefois les navires se construisaient. L'ancienne grue jaune Titan, ainsi que les cales de lancement, ont d'ailleurs été conservées en mémoire à ce temps où Nantes vivait par et pour la mer. Bénéficiant d'un vaste programme de réhabilitation, la friche industrielle laissée par les anciens chantiers fait progressivement place à un pôle culturel et artistique bordé de parcs et de promenades. Il en va de même au bout de l'Ile, où l'ancien hangar à bananes accueille désormais une douzaine de bars, de restaurants et d'espaces d'exposition.

 (© : MER ET MARINE - ALEXANDRE LECLERC)
(© : MER ET MARINE - ALEXANDRE LECLERC)

 (© : MER ET MARINE - ALEXANDRE LECLERC)
(© : MER ET MARINE - ALEXANDRE LECLERC)

 (© : MER ET MARINE - ALEXANDRE LECLERC)
(© : MER ET MARINE - ALEXANDRE LECLERC)

Le Maillé-Brézé (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Le Maillé-Brézé (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

La flottille des vieux bateaux se trouvait donc entre cet espace et une autre page d'histoire, située sur l'autre rive, quai de la Fosse. C'est là qu'est amarré, depuis 20 ans exactement, l'escorteur d'escadre Maillé-Brézé. Symbole de la renaissance de la marine d'après guerre, ce navire a été mis en service en 1957 et renvoie, lui aussi, au passé maritime de la ville. Car, si le Maillé-Brézé est sorti de l'arsenal de Lorient, trois de ses sisterships ont été construits juste en face, par les anciens chantiers nantais (Cassard, Guépratte et Tartu). Désarmé en 1988, le Maillé-Brézé a été cédé, pour le Franc symbolique, à Nantes Marine Tradition. Transformé en musée et visité par 20 à 25.000 personnes par an, le bâtiment est admirablement entretenu, depuis maintenant deux décennies, par l'association et ses bénévoles. Ces derniers vont même au-delà du simple entretien. Ils bichonnent littéralement leur bateau, des extérieurs aux superbes machines à vapeur. A bien des égards, le Maillé-Brézé, s'il n'arborait encore certains armements antiques, pourrait donner l'impression d'être encore en service.

 (© : MER ET MARINE - ALEXANDRE LECLERC)
(© : MER ET MARINE - ALEXANDRE LECLERC)


 (© : MER ET MARINE - ALEXANDRE LECLERC)
(© : MER ET MARINE - ALEXANDRE LECLERC)


 (© : MER ET MARINE - ALEXANDRE LECLERC)
(© : MER ET MARINE - ALEXANDRE LECLERC)

 (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Le La Motte-Picquet (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)

Pour rendre hommage au vingtième anniversaire du Maillé-Brézé à Nantes, la Marine nationale s'était mobilisée. La frégate La Motte-Picquet et la goélette école Belle Poule étaient présentes. Samedi, devant le vieil escorteur d'escadre, le bagad de Lann-Bihoué a paradé à deux reprises au son de la cornemuse et de la bombarde. Un peu plus tôt, vers 8 heures du matin, un hélicoptère Alouette III s'était quant à lui posé sur le quai, à la plus grande surprise des passants. L'appareil, appartenant à la flottille 23S de Lanvéoc-Poulmic, a d'ailleurs suscité un vif intérêt dans la journée, parents et enfants se succédant dans le cockpit et suivant avec attention les explications des pilotes. Pendant ce temps, les centaines de visiteurs se succédaient à bord du La Motte-Picquet et de la Belle Poule avant que la journée ne s'achève par un grand bal et un feu d'artifice sur l'Ile de Nantes.

 L'Alouette III se posant sur le quai de la Fosse(© : MER ET MARINE - ALEXANDRE LECLERC)
L'Alouette III se posant sur le quai de la Fosse(© : MER ET MARINE - ALEXANDRE LECLERC)


 Les visiteurs découvrant l'Alouette III (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
Les visiteurs découvrant l'Alouette III (© : MER ET MARINE - V. GROIZELEAU)
__________________________________________

- VOIR LE SITE DES RENCONTRES DU FLEUVE

- VOIR LE SITE DU MUSEE MAILLE-BREZE


Port de Nantes Saint-Nazaire