Défense
Sur l'arrêt technique de la frégate Forbin

Reportage

Sur l'arrêt technique de la frégate Forbin

Défense

Cap sur Toulon où la frégate de défense aérienne Forbin effectue actuellement son plus important arrêt technique depuis sa mise en service en 2010. Conduit par Naval Group, ce chantier a débuté le 22 janvier et a vu le bâtiment entrer en cale sèche en avril. Il devrait y rester jusqu’en octobre, les travaux se poursuivant ensuite à quai en vue d’un retour en flotte en décembre. En tout 11 mois d'intervention seront nécessaires. À l’heure actuelle, 100 à 150 personnes interviennent à bord, sachant que 60% du travail à l’intérieur est réalisé par les marins du Forbin. Toutefois, le Capitaine de vaisseau Thomas Fraïoli de rappeler que l’équipage ne reste pas un an sans naviguer. «  J’ai des membres d’équipages en mission sur d’autres navires. L’objectif est qu’ils conservent leurs compétences opérationnelles ». Plus de 1000 interventions sont prévues durant la durée des travaux.

À noter qu’à cause de la menace cyber qui est de nos jours de plus en plus importante, l’entretien du Forbin se fait selon des normes de sécurité draconiennes. Ainsi, tout appareil numérique susceptible d’être connecté aux équipements du bateau et qui rentre dans l’aire du chantier est contrôlé par un service de sécurité informatique de Naval group. Ce dernier avance

Naval Group | Actualité industrie navale de défense Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française