Vie Portuaire
Sur l’Evelyn Maersk, en escale chez Seayard

Reportage

Sur l’Evelyn Maersk, en escale chez Seayard

Vie Portuaire
Marine Marchande

La semaine dernière, le terminal Seayard de Fos-sur-Mer a accueilli le porte-conteneurs Evelyn Maersk. L’occasion de faire une petite visite de ce navire particulièrement impressionnant, datant de 2007 mais qui n’a contrairement à beaucoup de ses contemporains pas trop à souffrir de la course au gigantisme qui s’est déroulée depuis.

 

L'Evelyn Maersk à Fos (© EMMANUEL BONICI)

L'Evelyn Maersk à Fos (© EMMANUEL BONICI)

L'Evelyn Maersk à Fos (© EMMANUEL BONICI)

L'Evelyn Maersk à Fos (© EMMANUEL BONICI)

L'Evelyn Maersk à Fos (© EMMANUEL BONICI)

L'Evelyn Maersk à Fos (© EMMANUEL BONICI)

 

L’Evelyn Maersk et ses sept sisterships, tous sortis des chantiers d’Odense au Danemark entre 2006 et 2008, forment la fameuse « Classe E » de l’armement danois Maersk Line. Des navires qui avaient à l’époque surclassé de manière radicale tous les autres porte-conteneurs en service ou en construction. Et fait couler beaucoup d’encre quant à leur capacité réelle, que l’armateur garda confidentielle.

Pour comprendre la rupture provoquée par les E-Class à l’époque, il faut se souvenir qu’en février 2006, les chantiers sud-coréens Hyundai d’Ulsan sortaient le Cosco Guangzhou, célébré comme le plus grand porte-conteneurs du monde. Un navire de 350 mètres de long pour 42.8 mètres de large (soit 17 rangs de conteneurs) et une capacité de 9450 EVP. Un record littéralement pulvérisé, six mois plus tard, par la sortie de l’Emma Maersk, dont le monde découvre les dimensions hors normes : 399 mètres de long pour 56.4 mètres de large, de quoi loger 22 rangées de boites sur le pont. Maersk Line parle à l’époque d’une capacité de 11.000 EVP, que tout le monde sait largement sous-évaluée. Elle se situe finalement autour de 15.000 EVP.

 

L'Evelyn Maersk à Fos (© EMMANUEL BONICI)

L'Evelyn Maersk à Fos (© EMMANUEL BONICI)

 

La série, qui devait au départ compter onze unités, n’en verra finalement que huit construites : Emma, Ebba, Evelyn, Edith Eleonora, Elly, Estelle et Eugen. Ces navires garderont le titre de plus gros porte-conteneurs du monde pendant six ans, avant d’être détrônés en décembre 2012 par le CMA CGM Marco Polo (16.020 EVP). Les records tombent depuis régulièrement, même si les nouveaux géants ont avec la barre des 400 mètres atteint une longueur limite qui n’est depuis les E pas dépassée. Les largeurs ont en revanche augmenté, alors que les formes de coques et la gestion des volumes ont fait beaucoup de progrès, permettant de loger dans le

Port de Marseille