Disp POPIN non abonne!
Construction Navale

Actualité

Symphony of the Seas: Les essais mer reportés d’un mois

Construction Navale

(Article publié le 20/01/18) En raison de la mauvaise météo sur la façade atlantique en cette fin de semaine, les chantiers de Saint-Nazaire ont décidé de reporter la première sortie en mer du Symphony of the Seas. Initialement prévu vendredi soir, l’appareillage avait déjà été reporté de 24 heures mais, finalement, le feu vert n’a pas été donné samedi.

Les conditions, en particulier le vent qui ne doit pas excéder certaines limites afin de permettre aux navires de sortir des formes de STX France et rejoindre le chenal de l’estuaire de la Loire, ont été considérées comme trop risquées. Surtout avec un bateau de cette taille, le « B34 », quasi-sistership de l’Harmony of the Seas livré en 2016, étant le nouveau plus gros paquebot du monde. Un géant de 362 mètres de long pour 230.000 GT de jauge qui impose un certain nombre de contraintes pour ses manœuvres portuaires. Parmi celles-ci, la marée, qui doit être suffisante pour lui permettre d’avoir suffisamment d’eau sous la quille afin de rejoindre le chenal, mais aussi rentrer après ses essais, qui devaient durer plus de 48 heures. Or, les coefficients vont maintenant baisser, n’offrant une nouvelle fenêtre favorable que dans quatre semaines.

Alors que plusieurs centaines d’ingénieurs et de techniciens étaient prêts à partir tester le navire au large, STX France et ses sous-traitants doivent maintenant se réorganiser. Il faut en effet revoir le planning des équipes, sachant qu’en armement à quai, ce sont maintenant quelques 2000 personnes qui travaillent à l’achèvement du paquebot. Le report des essais mer va demander un gros effort de coordination afin que ce contretemps, exceptionnel dans la vie du chantier, n’impacte pas l’achèvement du navire. Dans cette perspective, le carénage final sera par exemple réalisé avant les essais, dans la forme C, qui va être mise en sec. Quant à la seconde série d’essais en mer, elle n’aura peut-être pas lieu, tout étant si possible concentré en une seule campagne afin de gagner du temps. Heureusement, il ne s’agit pas d’un navire prototype mais d’un second de série, dont la construction s’est particulièrement bien passée et dont le niveau d’avancement est semble-t-il très satisfaisant.

Il n’y a cependant pas de temps à perdre puisque la livraison du Symphony of the Seas à l’armateur américain Royal Caribbean International est prévue à la fin du mois de mars.

A noter que pour les mêmes raisons météorologiques, la mise à l'eau d'un autre paquebot en construction à Saint-Nazaire, le Celebrity Edge (J34), a été reportée. Par chance, ce navire est plus petit (306 mètres pour 129.500 GT) que le B34, ce qui devrait permettre de réaliser son transfert vers le quai d'armement de Penhoët dans les jours qui viennent. 

 

Le Celebrity Edge dans sa forme de construction (

Le Celebrity Edge dans sa forme de construction (© MER ET MARINE - VINCENT GROIZELEAU)

 

Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)