Défense
Systèmes de combat : Thales va opérer un transfert de technologie en Malaisie

Actualité

Systèmes de combat : Thales va opérer un transfert de technologie en Malaisie

Défense

Le groupe d'électronique a signé un accord de coopération avec la société malaisienne Heitech Padu dans le domaine des systèmes de combat. Dans le cadre de cet accord, Thales s'est engagé à mener à bien un transfert de technologie sur le système Tacticos, dont une version sera développée et produite en Malaisie pour équiper les futures corvettes de 99 mètres et 2200 tonnes. Ces bâtiments, qui doivent être réalisés à 6 exemplaires, entreraient en service entre 2016 et 2021. Ce partenariat constitue une grande première, les transferts de technologie n'ayant pas concerné, jusqu'ici, les systèmes de combat, véritables cerveaux de navires gérer les senseurs et les armes. Cette technologie, considérée comme sensible, n'échappe donc plus à la tendance des transferts, que les clients des groupes industriels, notamment européens, imposent à leurs fournisseurs pour signer des marchés. Faut-il le craindre ? Tout dépend, bien entendu, du degré de transmission opéré par l'électronicien, qui livre sans doute des systèmes amortis depuis longtemps et conserve un certain nombre de clés technologiques et les codes sources pour préserver son savoir-faire.
Pour mémoire, Thales entretien déjà des relations avec la marine malaisienne. Le Tacticos a, en effet, été retenu dans le cadre de la refonte des deux frégates de la classe Kasturi.

Thales