Croisières et Voyages
T. Mariotti lance la construction du second navire d’expédition de Seabourn

Actualité

T. Mariotti lance la construction du second navire d’expédition de Seabourn

Croisières et Voyages

Le chantier italien T. Mariotti de San Giorgio di Nogaro, au nord-est de Venise, a procédé à la découpe de la première tôle du second des deux nouveaux navires d’expédition de Seabourn. C’est ce qu’a annoncé hier la compagnie de luxe américaine, filiale du groupe Carnival Corporation. Ce bateau, dont le nom n’a pas encore été officialisé, sera le sistership du Seabourn Venture, mis sur cale en décembre dernier à San Giorgio di Nogaro. C’est là, déjà, que le constructeur italien avait réalisé les coques des Seabourn Odyssey, Seabourn Sojourn et Seabourn Quest, livrés en 2009, 2010 et 2011 après leur achèvement à Gênes, où se trouve le siège de T. Mariotti, qui appartient pour mémoire au groupe San Giorgio del Porto.

Longs de 170 mètres et affichant une jauge de 23.000 GT, les nouveaux navires disposeront de 132 suites, toutes dotées d’un balcon. Ils seront classé PC 6 afin de pouvoir naviguer en zones polaires et disposeront d’une flottille de 24 Zodiac pour les excursions, mais aussi deux mini-sous-marins de 6 places chacun.

 

Vue des futurs navires (© SEABOURN)

Vue des futurs navires (© SEABOURN)

 

Initialement prévue en juin 2021, la livraison du Seabourn Venture a été renvoyée à décembre 2021. Un report annoncé fin août par la compagnie, qui le justifie par le retard pris par le chantier durant la crise sanitaire et, plus particulièrement, la période de confinement en Italie. Quant à son sistership, sa mise en service reste prévue pour 2022.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Seabourn Cruise Line | Actualité de la compagnie de croisière T.Mariotti | Actualité du constructeur de bateaux de croisière