Croisières et Voyages
TAAJ et Costa embarquent et débarquent 2300 passagers à Dunkerque

Actualité

TAAJ et Costa embarquent et débarquent 2300 passagers à Dunkerque

Croisières et Voyages

Quelques 1100 passagers français ont embarqué lundi, à Dunkerque, à bord du paquebot Costa Classica. La cité nordiste a, en effet, été de nouveau retenue cette année comme port d’embarquement pour le programme de traversées proposées en Europe du nord par le tour opérateur tricolore TAAJ Croisières, en partenariat avec la compagnie italienne Costa Croisières.

Le Costa Classica est arrivé dès dimanche soir à Dunkerque, un peu plus tôt que prévu en raison de l’annulation, pour cause de tempête, d’une escale à Guernesey programmée sur sa croisière précédente. Le navire a donc passé la nuit dans le sas du port avant de venir se mettre à quai lundi matin au poste Freycinet 12. Avant de procéder aux opérations d’embarquement, il a d’abord fallu débarquer les 1200 passagers qui étaient à bord. La compagnie et le port, en lien avec le consignataire (Humann & Taconet), ont à cet effet mis en place toute une organisation afin de gérer au mieux les flux de personnes, tout en assurant la prise en charge et le contrôle des bagages, l'accueil des passagers, ainsi que les opérations d’enregistrement et l'avitaillement, le tout dans un espace répondant à la règlementation en vigueur en termes de sûreté (ISPS). Cette organisation était un point d’autant plus crucial que Dunkerque n’est pas habitué à servir régulièrement de tête de ligne aux navires de croisière. Même si le Costa Classica, et avant lui le Costa Voyager, avaient déjà réalisé les années précédentes des embarquements pour dans le cadre de croisières TAAJ. 

 

 

Le mini-terminal aménagé sur le quai (© : JACQUES THYEBAUT)

Le mini-terminal aménagé sur le quai (© : JACQUES THYEBAUT)

 

Le Costa Classica à Dunkerque (© : JACQUES THYEBAUT)

Le Costa Classica à Dunkerque (© : JACQUES THYEBAUT)

 

Hôtesses d'accueil (© : JACQUES THYEBAUT)

Hôtesses d'accueil (© : JACQUES THYEBAUT)

 

Prise en charge des bagages (© : JACQUES THYEBAUT)

Prise en charge des bagages (© : JACQUES THYEBAUT)

 

(© : JACQUES THYEBAUT)

(© : JACQUES THYEBAUT)

 

Accueil en musique (© : JACQUES THYEBAUT)

Accueil en musique (© : JACQUES THYEBAUT)

 

Camions d'avitaillement (© : JACQUES THYEBAUT)

Camions d'avitaillement (© : JACQUES THYEBAUT)

 

(© : JACQUES THYEBAUT)

(© : JACQUES THYEBAUT)

 

Environnement ISPS (© : JACQUES THYEBAUT)

Environnement ISPS (© : JACQUES THYEBAUT)

 

 

Deux autres embarquements à venir

 

 

Cette escale fut également l’occasion d’organiser à bord du Costa Classica une cérémonie réunissant les autorités portuaires, les élus, la compagnie et les différents acteurs du tourisme et de la croisière.  Le maire et président de la communauté urbaine de Dunkerque, Patrice Vergriete, en a profité pour remettre la médaille de la ville au commandant du paquebot, le Malouin Philippe Fichet Delavault.

Alors que le Costa Classica est parti pour une croisière vers la Baltique, avec des escales à Copenhague, Gdynia, Saint-Pétersbourg, Tallin, Stockholm et Amsterdam, il va revenir à Dunkerque puisque TAAJ propose deux autres croisières au départ du port nordiste. La première, de 9 jours, partira le 24 mai pour les fjords norvégiens, alors que la seconde, prévue le 1er juin, durera 12 jours et emmènera les passagers vers l’Ecosse, les îles Shetland,  Féroé et Lofoten, ainsi que les côtes de Norvège.

 

 

Le Costa Classica à Dunkerque (© : JACQUES THYEBAUT)

Le Costa Classica à Dunkerque (© : JACQUES THYEBAUT)

 

(© : JACQUES THYEBAUT)

(© : JACQUES THYEBAUT)

 

 

4 à 7 escales de paquebots par an

 

 

Si le trafic croisière à Dunkerque est encore limité, avec 4 à 7 navires par an depuis 2011, soit près de 37.000 passagers, l’autorité portuaire espère développer cette activité et se positionne comme une alternative pour les tours opérateurs et les compagnies. « Grâce à sa situation géographique privilégiée, le port de Dunkerque permet d’accéder rapidement aux pays d’Europe du nord. Dunkerque propose également une fluidité des pré-acheminements ferroviaires et autoroutiers », explique le Grand Port Maritime de Dunkerque, qui estime que ce facteur a séduit TAAJ et Costa pour l’acheminement de leurs clients français, mais aussi, en ce qui concerne la compagnie italienne (qui commercialise le navire en complément de TAAJ), pour capter des passagers originaires de proches pays européens.

 

 

Une activité que le port souhaite développer

 

 

Pour le GPMD, la croisière est « une activité saisonnière, à forte valeur ajoutée, (qui) peut contribuer à renforcer l’attractivité des commerces du centre-ville mais aussi l’hôtellerie et les agences maritimes qui ont la charge de consigner les navires. Le développement de la filière croisière maritime représente un enjeu économique et touristique pour le territoire ». Dunkerque Port a d’ailleurs intégré depuis 2013 cette activité dans son plan stratégique de développement. Afin de développer la filière, différentes actions sont menées, qu’il s’agisse de promotion, notamment sur les salons professionnels et les conventions d’affaires, mais aussi d’accompagnement des escales, avec une offre de services aux armateurs, affréteurs et TO, comme la constitution de mini-terminaux, l’accueil des croisiéristes, la mise en place de navettes gratuites ou encore d’animations. Des études sont également en cours pour fortifier la filière, portée notamment par le GPMD, les collectivités locales, l’Office de tourisme et le Club Croisière de Dunkerque. 

Port de Dunkerque TAAJ Croisières Costa Croisières