Vie Portuaire
Tanger Med : évacuation de grande ampleur de campeurs par le port

Actualité

Tanger Med : évacuation de grande ampleur de campeurs par le port

Vie Portuaire

Face à la crise sanitaire du Covid-19 et au confinement, le Maroc a dû faire face à l’évacuation de nombreux campeurs présents sur son territoire et dans l’impossibilité de rentrer chez eux. Les autorités marocaines avec le port de Tanger Med ont pu organiser l’évacuation le 29 mars. Un article d'Hervé Deiss de Ports et Corridors

Lors du confinement de la population marocaine le 20 mars, toute une population d’étrangers installés depuis plusieurs jours ou semaines pour certains se sont retrouvés dans une situation compliquée. Les campeurs en camping-cars, généralement en vacances dans le sud du pays, ont dû s’organiser pour rentrer dans leur pays. Le 29 mars, une première opération de rapatriement a pu se dérouler depuis le port de Tanger Med. « La situation était compliquée. Les liaisons pour les passagers sont interrompues depuis le 20 mars avec l’Europe. Nous ne traitons que les trafics de fret. Les autorités marocaines ont voulu permettre aux personnes immobilisées dans les campings du sud du pays de pouvoir regagner leur pays. Un navire de Balearia a été affrété pour permettre le rapatriement de ces personnes », nous a confié un responsable du port. Le navire a quitté Tanger Med le 29 mars en direction de Sète.

L’opération a pris une envergure de grande ampleur. Tous les étrangers ont été regroupés dans un parking du port de Tanger Med pendant le week-end. L’autorité portuaire et les autorités locales ont mis en place des services pour disposer d’installations sanitaires et d’échoppes éphémères pour s’approvisionner. La gendarmerie marocaine s’est mobilisée pour permettre aux personnes de sortir mais aussi pour éviter les débordements.

Un second navire devrait venir embarquer les camping-cars qui demeurent sur le parking dans les prochains jours. Dans les médias, les campeurs bloqués dans le Royaume chérifien rendent un hommage vibrant aux autorités locales et aux opérateurs portuaires pour leur aide et leur gentillesse durant l’épreuve. Les tangérois sont intervenus pour partager avec ces personnes des biens de première nécessité. « Au Maroc, certains essayent d’arnaquer des touristes mais la majorité du peuple est d’une gentillesse sans nul pareil », rapporte un campeur croate. « Il nous ont aidé à passer cette épreuve », indique H24, journal marocain.

Cette opération exceptionnelle pour les camping-cars qui ne doit pas faire oublier que le port du nord du pays reste opérationnel. Les transbordements mais aussi la desserte nationale continuent. « Tanger Med intervient pour 30% du commerce extérieur marocain », souligne un responsable du port. Aujourd’hui, les trafics conteneurisés sont maintenus ainsi que des opérations diverses, comme le chargement de pâles d’éoliennes fabriquées par Siemens sur son site de la Tanger Automotive City. Les opérations de logistique terrestre sont réalisées en grande partie par camions. « Chaque camion qui entre et sort des terminaux passe par une phase de désinfection pour éviter une plus grande propagation du virus ». Quant aux ouvriers portuaires, ils maintiennent leur activité tout en se préservant par les « gestes barrières » pour que tous les terminaux, conteneurs mais aussi vracs solides et liquides, continuent d’approvisionner la population.

 

Maroc