Offshore
Technip et DOF mettent en service le Skandi Açu

Actualité

Technip et DOF mettent en service le Skandi Açu

Offshore
Construction Navale

Avec ses 146 mètres de long pour 30 mètres de large, c’est l’un des plus grands navires sortis des chantiers norvégiens Vard et la plus puissante unité de pose de conduites flexibles au monde. Le Skandi Açu, un PLSV (Pipe Lay Support Vessel) adoptant le design VARD 05, est entré en service au sein de TechDof Brasil AS. Cette société commune de Technip et DOF Subsea va, dans le cadre d’un contrat signé en 2013 avec Petrobras, exploiter une nouvelle série de quatre PLSV au profit du groupe pétrolier brésilien. Dans ce cadre, le Skandi Açu, premier de cette série commandée à Vard, fait l’objet d’un affrètement de 8 ans, ce qui sera aussi le cas des autres navires dès leur mise en service, prévue d’ici 2017. «  Le vaste programme pour la construction de quatre PLSV avec Technip s'appuie sur la combinaison de nos expertises dans les domaines du subsea et de la construction de navire. Livrer le Skandi Açu et débuter le contrat avec Petrobras est une étape importante dans notre partenariat avec Technip. La co-entreprise possède désormais trois navires en activité », explique Mons S. Aase, directeur général de DOF.

 

Le Skandi Açu (© : TECHNIP/DOF)

Le Skandi Açu (© : TECHNIP/DOF)

 

Coque réalisée en Roumanie, achevée en Norvège et équipée aux Pays-Bas

Le Skandi Açu a vu sa coque réalisée par le chantier Vard de Tulcea, en Roumanie. Puis elle a été remorquée pour achèvement à Søviknes, l’un des sites norvégiens du constructeur. Le navire a ensuite reçu ses principaux équipements de pose de conduites, fabriqués par Huisman en République Tchèque et aux Pays-Bas, l’installation étant menée depuis le site du groupe néerlandais à Schiedam. Une fois équipé, le navire a traversé l’Atlantique pour rallier le Brésil. « Le Skandi Açu a effectué l’ensemble des essais en mer et des tests de réception de Petrobras. Le navire a été approuvé pour utilisation par Petrobras et a débuté son contrat d’affrètement d’une durée de 8 ans le 13 août 2016 à minuit. Le financement à long terme du Skandi Açu est assuré par la Société Générale, GIEK et Eksportkreditt », précise Technip.  

Une capacité de tension jusqu’à 650 tonnes

Conçu pour la pose d’ombilicaux, de conduites flexibles et de risers, le Skandi Açu est doté d’une imposante tour inclinable, culminant à une centaine de mètres au-dessus de la ligne de flottaison et offrant une tension maximale de 650 tonnes, ce qui constitue un record. « Ce PLSV ultra moderne possède les équipements de pose de conduites les plus avancés et la capacité de tension de pose de conduites flexibles la plus élevée au monde. Il témoigne de notre grande expérience dans le domaine de la pose de conduites en eaux ultra profondes, et notre engagement à réaliser les projets en mer de nos clients », souligne Hallvard Hasselknippe, président de l’activité Subsea de Technip.

 

Le Skandi Açu (© : TECHNIP/DOF)

Le Skandi Açu (© : TECHNIP/DOF)

 

Deux carrousels pour stocker 4000 tonnes de conduites

Grâce à ses capacités, le Skandi Açu, qui peut accueillir 120 personnes, sera en mesure d’assurer l’installation de conduites de large diamètre dans des eaux ultra profondes, notamment dans les environnements pré-salifères brésiliens. Le navire abrite sous son pont deux carrousels de 2500 et 1500 tonnes pour le stockage de conduites et met en œuvre des robots sous-marins télé-opérés capables d’intervenir par 3000 mètres de profondeur.

Un sistership attendu rapidement

Affichant un port en lourd de 13.200 tonnes et un tirant d’eau de 8.5 mètres, le Skandi Açu, qui peut dépasser la vitesse de 12 nœuds, est équipé de six moteurs principaux de 3840 kW, trois propulseurs en tunnel de 2400 kW à l’avant et un de 3700 kW à l’arrière, ainsi qu’un propulseur azimutal de 2000 kW.

Un second navire du même type, le Skandi Búzios, est en achèvement à Søviknes et doit être opérationnel d’ici la fin de l’année.

 

PLSV du type VARD 3 16 (© : VARD)

PLSV du type VARD 3 16 (© : VARD)

 

Deux autres unités livrables d’ici 2017

Il sera suivi par deux autres PLSV, qui achèveront le programme lancé il y a trois ans. Plus compacts, ces navires du type VARD 3 16 mesureront 139.9 mètres de long pour 28 mètres de large et présenteront un port en lourd de 10.800 tonnes. Leur propulsion comprendra six moteurs de 2880 kW, deux propulseurs en tunnel de 2000 kW à l’avant et deux autres de 3700 kW à l’arrière, ainsi que deux propulseurs azimutaux de 1800 kW. Les futurs Skandi Olinda et Skandi Recife disposeront d’une tour de pose de conduites dont la capacité de tension sera de 340 tonnes, ainsi qu’un carrousel de 2500 tonnes et des tourets, logés respectivement sous et sur le pont. Ils pourront accueillir 120 personnes et mettre en œuvre deux ROV capable de travailler à 2500 mètres de profondeur.

Ces deux navires sont construits au Brésil par le chantier Vard Promar. Le contrat signé en 2013 prévoit leurs livraisons entre le quatrième trimestre 2016 et le second trimestre 2017.

Technip Vard