Offshore
Technip remporte deux contrats en Malaisie et en Norvège

Actualité

Technip remporte deux contrats en Malaisie et en Norvège

Offshore

Le groupe français a remporté auprès de Shell Oil and Gas Malaysia LLC un contrat pour le développement du champ gazier Cili Padi. Shell, dans le cadre d'un contrat de partage de production (PSC) pour le compte de Petronas, est l'opérateur de ce développement de champ dont Petronas Carigali Sdn Bhd et Nippon Oil sont partenaires. Le champ Cili Padi est situé à 153 km au large de Bintulu (Malaisie), par une profondeur d'eau de 91 m. Le centre d'opérations et d'ingénierie de Technip à Kuala Lumpur exécutera le contrat, qui comprend l'ingénierie de conception et de détail pour les topsides et les structures sous-marines d'une nouvelle plate-forme inhabitée satellite de tête de puits, les topsides et les structures sous-marines d'une deuxième plate-forme de tête de puits ainsi que la passerelle de liaison à l'actuelle plate-forme F23 de production de gaz. Il faudra également mener à bien la modification des topsides de la plate-forme de production F-23 pour accueillir les raccordements des deux nouvelles plates-formes de tête de puits, installer une nouvelle conduite de 30 kilomètres pour le raccordement du champ Selasih, et mettre en place un nouveau système de production et de distribution électrique.
Le projet devrait être achevé au deuxième trimestre 2008.

Le second contrat remporté par Technip, d'une valeur de 24 millions d'euros, a été signé avec Statoil. Il porte sur le développement du champ Gjøa, sur le plateau continental norvégien, par des profondeurs d'eau de 360 à 380 mètres. Technip fabriquera et installera 25 km de flowlines (*) de production de pétrole et de gaz et de transfert de gaz. Le centre d'opérations et d'ingénierie de Technip à Oslo (Norvège) réalisera le contrat. Les conduites seront assemblées sur la base du Groupe à Orkanger (Norvège) et installées par l'Apache, un des navires de pose de la flotte de Technip. Les opérations en mer devraient avoir lieu au deuxième trimestre 2009.
_______________________________________

(*) Flowline : conduite reposant sur le fond marin, permettant le transfert des hydrocarbures produits ou l'injection de fluides. Sa longueur varie de quelques centaines de mètres à plusieurs kilomètres.

TechnipFMC