Offshore
Technip va travailler sur le FPSO du projet Ichthys

Actualité

Technip va travailler sur le FPSO du projet Ichthys

Offshore

Le groupe français a annoncé hier avoir remporté un important contrat, d’environ 210 millions d’euros, dans le cadre du projet gazier Ichthys LNG, au large de l’Australie. Technip a été chargé par Inpex Corporation, opérateur des futures installations, des activités liées à la préparation et la réalisation de la mise en service en mer de l’unité flottante de production, de stockage et de déchargement (Floating Production, Storage and Offloading - FPSO) et de l’installation centrale de traitement. Ce contrat est le troisième remporté cette année par Technip pour le projet Ichthys : le premier, en juin, pour l’ingénierie détaillée et l’assistance à la fourniture des équipements pour les topsides (*) du FPSO et le deuxième pour la fourniture de conduites flexibles, en avril. Le centre opérationnel de Technip à Perth (Australie) réalisera le contrat qui débute immédiatement et devrait s’achever après le début de la production de gaz du projet d’ Ichthys, prévu au quatrième trimestre 2016. « Notre équipe est composée d’experts en FPSO et plates-formes semi-submersibles, qui comptent parmi les ingénieurs les plus compétents au monde pour la mise en service d’installations offshore, ainsi que de collaborateurs à Perth ayant l’expérience de projets similaires. Leur engagement garantira la réussite de ce projet alors que nous développons notre offre de raccordements et de mise en service sur le marché australien », explique Philippe Barril, vice-président et directeur des opérations Onshore/Offshore de Technip.

 

 Pour mémoire, le groupe japonais Inpex détient 72.07% du projet Ichthys LNG, dans lequel on trouve également Total, Tokyo Gas, Osaka Gas, Chubu Electric et Toho Gas. Le gaz issu du champ offshore, situé à environ 200 kilomètres à l’ouest des côtes australiennes, subira un traitement préalable en mer pour retirer l’eau et les condensats. Ces derniers seront pompés vers le FPSO ancré à proximité, puis seront transférés de l’unité flottante vers des tankers pour livraison vers les marchés de consommation. Le gaz sera transporté vers les unités de traitement terrestres à Darwin grâce à une conduite sous-marine de 889 kilomètres. Le projet Ichthys LNG devrait produire 8.4 millions de tonnes de Gaz Naturel Liquéfié (GNL/LNG) et 1.6 million de tonnes de Gaz de Pétrole Liquéfié (GPL/LPG) par an, ainsi qu’environ 100.000 barils de condensats par jour au pic de production.

 

_______________________________________________

 

(*) Topsides : installations de surface permettant d’assurer le forage et/ou la production et/ou le traitement d’hydrocarbures en mer.

TechnipFMC