Divers

Fil info

TechnipFMC se félicite de l’aboutissement du projet Yamal LNG

Divers

Le 8 décembre 2017, TechnipFMC, en joint-venture avec ses partenaires JGC et Chiyoda, en tant qu’acteurs clés, contribuaient avec succès au premier chargement de GNL du projet Yamal LNG à Sabetta au nord de la Russie où l’une des plus grandes usines de liquéfaction de gaz naturel au monde est en cours de construction par TechnipFMC et ses partenaires. L’usine a commencé à produire du GNL à partir du premier train dont la capacité est de 5.5 million de tonnes par an.

Pour construire une telle usine, de novembre 2014 à août 2017, TechnipFMC a fabriqué 142 modules en Asie destinée aux trois trains de GNL. La fabrication a permis d’atteindre le record de 50 millions d’heures travaillées sans aucun accident. Tous les modules ont été finalisés et livrés avec succès et selon le planning en Russie, via le canal de Suez ou le Détroit de Béring

« Cette réussite est le fruit de 44 mois d’étroite collaboration entre notre client, nos partenaires, nos sous-traitants et TechnipFMC ainsi que d’un engagement exceptionnel des équipes, plus de 65 000 personnes au pic des activités, de la phase d’Engineering au Démarrage, mais aussi d’un schéma d’exécution logistique remarquable. Nous avons finalisé la plus grande construction modulaire au monde, nous avons relevé le défi d’acheminer par bateau l’ensemble des modules en région Arctique en toute sécurité et en avance sur le planning, en dépit des conditions climatiques extrêmes et de la fenêtre de navigation limitée, en expérimentant de nouvelles voies maritimes et enfin, nous avons démarré le premier train de GNL de l’usine dans les délais », souligne Jean-Marc Aubry, Directeur du projet Yamal.

 

Le méthanier brise-glace Christophe de Margerie dans le port de Sabetta pour le premier chargement de GNL (Image de TechnipFMC)

Le méthanier brise-glace Christophe de Margerie dans le port de Sabetta pour le premier chargement de GNL (Image de TechnipFMC)

 

A propos du projet Yamal LNG

Située sur la péninsule de Yamal, au-dessus du cercle polaire, l’usine de Yamal LNG est le premier projet de développement de gaz naturel liquéfié en zone Arctique, avec une capacité annuelle de production de 16,5 millions de tonnes, et elle est l’un des plus gros projets intégrés de GNL au monde. Elle utilisera les ressources de gaz de condensat du champ South Tambey. Opéré pour le compte de JSC Yamal LNG, une joint-venture entre NOVATEK (50.1%), TOTAL (20%), CNPC (20%) et le Silk Road Fund (9.9%), le projet est exécuté par TechnipFMC (50%) avec JGC (25%) et Chiyoda (25%), qui fournit l’ingénierie, la fourniture des équipements, l’approvisionnement, la construction et la mise en service de l’usine.

Communiqué de TechnipFMC, 05/04/18